En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Lena Dunham veut définitivement son film Girls

L'ultime saison de Girls débute mi-février sur HBO. Sa créatrice, Lena Dunham, a déjà des plans pour Hannah et ses copines. 

girls-feat-1

Dans une dizaine de jours, HBO donnera le coup d'envoi des dix derniers épisodes de la série Girls. Que l'on apprécie ou non la personnalité de son auteure Lena Dunham, la dramédie qui narre les tribulations de Marnie, Jessa, Shoshanna et Hannah aura marqué l'histoire des séries, et contribué à diversifier les représentations des corps et des sexualités sur le petit écran. C'est l'heure du bilan pour le show. L'occasion pour les grands médias américains de nous replonger dans l'histoire du show. C'est ce que propose The Hollywood Reporter dans son numéro du 10 février prochain.

Le magazine a pu interviewer tout le casting principal, et bien sûr Lena Dunham et sa productrice Jenni Konner, en passant par les anciens pontes de HBO qui ont pris la décision de donner le feu vert à Girls. Au milieu de cette story passionnante, Konner et Dunham évoquent l'avenir du show, qui aura probablement lieu sur grand écran. Mais pas tout de suite.

"Nous ne pensons pas qu'il est nécessaire de nous faire entendre maintenant. Mais s'il est un jour question de faire un film Girls, nous le ferons", explique la productrice exécutive Jenni Konner.

Lena Dunham ajoute : "Oh, nous allons faire ce film. J'aimerais juste leur [les filles de la série, ndlr] laisser un peu d'espace pour qu'on les retrouve dans un état d'esprit complètement différent de là où on les avait laissées. Mais si HBO a payé pour deux Sex and the City, ils ont intérêt à payer pour l'un des nôtres."

Si les adaptations ou séquelles de séries télé riment rarement avec réussite artistique, il faut bien avouer que l'idée de prendre des nouvelles de Marnie, Jessa, Hannah et Shosh dans quelques années est assez séduisante. On s'était dit rendez-vous dans cinq ans ?