En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les dix séries les plus attendues de cet été

Le mois de juin est franchement bien entamé, et les networks américains commencent à lâcher leurs cargaisons de séries pour l'été. Histoire de ne pas se perdre au milieu de tous ces titres, nouveaux ou non, la rédaction de Konbini a fait son choix. Petit tour d'horizon de nos dix indispensables.

séries

Sir Hannibal Lecter, dans la troisième saison d'Hannibal

Que vous partiez en vacances à Bali, en Normandie, ou que vous trimiez comme le reste de l'année dans votre bureau pas climatisé, les mois de juin/juillet/août auront au moins ce même point commun pour tout le monde (non, je ne parle pas de météo ou de crise de foie) : la flopée de nouvelles séries qui s'apprête à débarquer directement sur votre disque dur ou vos écrans de télé.

Car oui, plus de 80 séries sont sur le point d'envahir nos écrans, et difficile de s'y retrouver. Entre le retour des "classiques" et l'apparition de petits newbies, la rédaction vous présente sa sélection. De quoi justifier vos futurs week-ends de binge-watching.

Aquarius, polar sixties

Depuis deux semaines, NBC diffuse une toute nouvelle venue dans la planète série : Aquarius. Le pitch ? Un polar historique autour de l'histoire du criminel Charles Manson et de sa secte, dans le Los Angeles de 1967. Dans la mini-série de 13 épisodes, David Duchovny incarne Sam Hodia, un inspecteur qui officie à la police de LA.

L'intrigue s'articule ensuite autour de la disparition de la fille de Grace Karn, qui disparaît après une fête. Elle supplie alors son ex (Duchovny) de la retrouver. Il va faire équipe avec son collègue Brian Shafe, et les diverses pistes les orientent rapidement vers Charles Manson,  leader d'une communauté hippie appelée "la Famille".

Alors encore inconnu, il va se rendre célèbre avec une série d'assassinats. Malgré le fait que certains soulignent des approximations historiques, les premières critiques sont plutôt positives, et Aquarius nous permet de retrouver un David Duchovny en forme, avant de le redécouvrir dans la peau de Mulder le 24 janvier 2016.

Diffusée depuis le 28 mai, sur NBC

Constance Bloch

Troisième saison sanglante pour Hannibal

Il nous aura fallu patienter près d'un an avant de pouvoir retrouver la voix doucereuse de notre cher Hannibal Lecter, incarné par le génial Madds Mikkelsen. Le 4 juin dernier, le cannibale le plus chic de la télé reprenaît du service sur NBC pour une troisième saison qui promet de nous faire vibrer. [Spoilers ahead !]

Alors qu'on avait laissé Will Graham entre le vie et la mort, le trailer nous apprenaît qu'il avait finalement survécu à ses blessures. Hannibal, lui, exposé après des années de collaboration avec la police, s'était fait la malle accompagné de son ancienne psychologue, incarnée par la géniale Gillian Anderson, avec laquelle il semble entretenir une relation amoureuse. Trahisons, retrouvailles, amour, tensions... cette nouvelle saison s'annonce aussi sanglante que palpitante.

Diffusée depuis le 4 juin, sur NBC

Constance Bloch

Sense8 : thriller globalisé

Les huit personnages viennent de mondes totalement différents et ils commencent tous à vivre d’étranges expériences, entendre des sons qui ne devraient pas être là, ressentir des émotions qu’ils ne devraient pas ressentir, avoir froid sans aucune raison. Et ils commencent petit à petit à avoir des visions, au point de penser qu’ils deviennent fous.

Il y a un mois, voilà comment était présentée l'ambitieuse Sense8, nouvelle série Netflix réalisée par les Wachowski (Matrix, Cloud Atlas) aux côtés du scénariste J. Michael Straczynski. Au programme, une plongée dans des lieux aussi divers que la Corée du Sud, le Mexique, Mumbai en Inde, Berlin, Londres ou encore le Kenya.

Au-delà de la découverte des enjeux scénaristiques, la première saison se veut une introduction à des personnages symbolisant tour à tour des sujets de société en relation avec l'identité, que ce soit la trans' Nomi Marks, le Kenyan Capheus qui invoque Jean-Claude Van Damme, le Mexicain Lito qui n'assume pas son homosexualité ou encore Kala Dandekar, une femme indienne dont le mariage a été arrangé. La première vraie série mondialisée ?

Disponible en intégralité sur Netflix depuis 5 juin 

Louis Lepron

Orange is The New Black : retour en cellule

Après une longue année de pause, le pénitencier de Litchfield réouvre ses portes afin de conter les aventures de ses détenues hautes en couleurs. Deux saisons après la mise en cellule de Piper Chapman, la série compte encore surprendre son public. Grâce à de nouvelles détenues, dont la très attendue Stella, incarnée par l'australienne Ruby Rose, la prison américaine devrait connaître un nouveau souffle et voir sa routine encore une fois bouleversée par les guerres d'égo et les affaires de cœur.

Les flashbacks, spécialité du show phare de Netflix, plongeront à nouveau le spectateur dans le passé trouble de celles qui partagent désormais les murs de l'établissement pénitentiaire. Basée sur le livre autobiographique de Piper Kerman, la série partage par la même occasion l'histoire de celle qui a inspiré son personnage principal et de ses comparses de détention. Un séjour entre quatre murs qui réjouira certainement plus les spectateurs que celle qui l'a vécu.

Disponible en intégralité sur Netflix depuis 12 juin

Aline Cantos

True Detective de retour : vivement?

Que penser du retour de True Detective ? Pour vous mettre sur la piste, un mot : "anthologie". Oubliez les Matthew McConaughey et Woody Harrelson, place aux Colin Farrell, Vince Vaughn, Taylor Kitsch ou Rachel McAdams. Terminé la Louisianne et son humidité, place au soleil de la Californie. Et c'est à travers un premier trailer que la deuxième saison a été annoncée :

Aux États-Unis, les premières critiques sont déjà tombées et elles sont plutôt mitigées. Pour The Hollywood Reporter, à trop forcer, ça casse :

True Detective essaye tellement fort que ça fait mal... Pizzolatto a inexplicablement fait de tous ses personnages des héros sans parole. Et puis ils s'empilent si rapidement qu'on se rend vite compte qu'il n'y a pas de cohérence ni de réalisme en eux.

Et pour Variety"même si cette saison 2 est globalement regardable, l'inspiration semble avoir totalement quitté Nic Pizzolatto". Bref, c'est à partir du 21 juin qu'on pourra enfin se faire une idée de la suite de la série HBO.

À partir du 21 juin, sur HBO

Louis Lepron

Masters of Sex, troisième acte

Tamisez les lumières, sortez le champagne et le... stéthoscope, Masters of Sex revient dès le 12 juillet. On va enfin pouvoir connaître la suite des aventures (tirées de faits réels) de William Masters, gynécologue américain et père de la sexologie moderne, et de son assistante Virginia Johnson.

Comment étudier la sexualité humaine dans l'Amérique puritaine de Mad Men ? Un pitch, pas très sexy sur le papier, que la série de Showtime rend addictif avec son génial duo de rôles-titres (Michael Sheen et Lizz Caplan), ses persos secondaires travaillés et sa maîtrise de la tension dramatique. Sheen (à l'affiche de Loin de la foule déchaînée de Thomas Vinterberg) est parfait en scientifique timoré. Lizzy Caplan, aperçue récemment dans The Interview, campe une Virginia solaire et insaisissable. Et mince, elle méritait de gagner ce fichu Golden Globe !

À partir du 12 juillet, sur Showtime

François Oulac

Bojack Horseman : cheval et dépression

Bojack Horseman, le cheval anthropomorphe le plus déprimé au monde, sera de retour pour une deuxième saison à partir du 17 Juillet sur Netflix. Cette série d'animation, passée un peu inaperçue en France, est un bijou de cynisme. Elle raconte l'histoire de cet acteur de sitcom oublié qui cherche à revenir sur le devant de la scène grâce à ses mémoires.

Alcoolique, maladroit, grognon et paresseux, cet antihéros 3.0 a tout pour plaire. Ce n'est pas pour rien que Vulture qualifiait Bojack Horseman de "série la plus drôle jamais réalisée sur la dépression." On notera la présence, entre autre, d'Aaron Paul (Jesse Pinkman dans Breaking Bad), au casting, qui interprète le coloc de notre personnage principal.

Disponible en intégralité à partir du 17 juillet, sur Netflix

Arthur Cios

Rick & Morty, entre Adventure Time et Futurama

Une grosse semaine plus tard reviendra également Rick & Morty, l'incroyable série de Dan Harmon (Community) et Justin Roiland. Diffusée sur la chaîne américaine Adult Swim, on y suit le petit Morty qui se retrouve, malgré lui, dans les aventures transdimensionnelles de son grand-père, savant-fou égocentrique, non sans rappeler Marthy McFly et Doc de Retour vers le futur.

Entre Adventure Time et FuturamaRick & Morty aborde des thèmes tels que la politique, l'éducation et d'autres sujets entre deux références ciné et une blague un peu crade. Parfait donc. En attendant le 26 juillet et la sortie de la saison 2, nous vous offrons le célèbre couch gag des Simpson où se sont incrustés il y a quelques semaines nos deux protagonistes.

À partir du 26 juillet, sur Adult Swim

Arthur Cios

Show Me A Hero, le nouveau bijou de David Simon

On connaît l’amour de David Simon pour les récits ultra-réalistes rattachés aux villes. Que ce soit à travers la criminalité de Baltimore pour The Wire ou à travers la reconstruction sociale et culturelle d’un quartier de La Nouvelle-Orléans avec Treme, l'analyse presque sociologique des confrontations au sein d'une communauté est son sujet de prédilection.

Show Me a Hero, la troisième création en toute pièce de l’américain, ne va pas déroger à la règle.

Oscar Isaac interprétera un jeune maire confronté à des conflits sociaux dans sa ville (Crédits photo: HBO)

Oscar Isaac interprétera un jeune maire confronté à des conflits sociaux dans sa ville (Crédits photo: HBO)

Basée sur le livre éponyme non-fictionnel de Lisa Belkin, la mini-série de six épisodes diffusée sur HBO nous plongera en 1987 en plein coeur de Yonkers, dans l’État de New-York, lorsque le jeune maire, Nick Wasicsko, est contraint par la justice d'installer des logements sociaux dans un quartier blanc de classe moyenne. Pendant que les élus activistes s'opposent aux citoyens mécontents, le maire commence alors à perdre des plumes.

Avec un Oscar Isaac bien accompagné (Catherine Keener, James Belushi, Alfred Molina, Jon Bernthal...), nul doute que Show Me a Hero est attendu au tournant, surtout qu'aucun trailer n'est encore sorti. Malgré une diffusion un peu disparate (un épisode toutes les unes ou deux semaines), on pourra retrouver ce futur objet à partir du 16 août.

À partir du 16 août, sur HBO

Arthur Cios

Fear the Walking Dead : les walkers à Los Angeles

On se souvient de l’onde de choc qu’avait provoqué la diffusion le 31 octobre 2010 du premier épisode de The Walking Dead, l’adaptation série du comics éponyme, entre le réveil du shérif dans un véritable charnier nommé hôpital et sa balade en cheval à Atlanta. Depuis, le show surfe en tête des audiences des chaînes câblées, flirtant presque avec celles des gros networks.

On serait presque surpris qu’il ait fallu cinq ans pour voir apparaître un spin-off. C'est aujourd'hui chose faite, puisqu'en août prochain commencera donc Fear The Walking Dead, la petite soeur de la série phare d’AMC. Le temps de six épisodes, on se replongera dans le même univers apocalyptique, mais au début de l’épidémie, et cette fois à Los Angeles, sans Rick et toute sa clique.
Robert Kirkman, créateur des deux shows, a précisé qu’il y aura des connexions mais pas de relations à la Arrow/The Flash avec des crossovers et tout le folklore. De quoi combler votre manque de walkers rampant en attendant la sixième saison de la série mère, qui sera prête en octobre prochain.

Sortie prévue courant août, sur AMC

Arthur Cios