Lupita Nyong’o et Danai Gurira s’allient pour adapter le roman Americanah en mini-série

Une belle collaboration pour (enfin) porter à l’écran l’ouvrage fondateur de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie.

Danai Gurira et Lupita Nyongo dans Black Panther. (© Disney/Marvel)

En 2014, Lupita Nyong’o annonçait sur Instagram qu’elle avait acquis les droits du célèbre roman de l’écrivaine Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah, en collaboration avec Plan B, la société de production de Brad Pitt, à qui l’on doit 12 Years a Slave et Moonlight. De longues années de silence avaient fait suite à cette annonce, sans que l’on sache si le projet allait aboutir un jour.

L’actrice avait finalement confirmé il y a un mois lors d’une interview avec The Hollywood Reporter que cette adaptation faisait toujours partie de ses différents projets en cours. Elle a également indiqué que le roman sera adapté en mini-série et non pas en film comme annoncé initialement.

Alors que le projet semble enfin prendre vie, elle a révélé quelques jours plus tard que la scénariste de cette mini-série ne serait autre que Danai Gurira, l’actrice et scénariste qui s’est illustrée pour son travail sur Black Panther et The Walking Dead. Les deux femmes vont par ailleurs coproduire la série, qui scelle leur troisième collaboration. Car avant d’incarner Okoye, une des guerrières qui protègent T’Challa dans Black Panther de Marvel, Danai Gurira a écrit Eclipsed, la pièce qui a valu à Lupita Nyong’o sa première nomination aux célèbres Tony Awards.

Dans une interview accordée à Extra, Lupita Nyong’o affirme qu’elle incarnera Ifemelu, le personnage principal du roman. Pour celles et ceux qui n’ont pas lu cet ouvrage majeur, Americanah suit les aventures de deux immigrés nigérians, Ifemelu et Obinze, en proie aux affres de l’immigration, en parallèle de leur histoire d’amour. 

Interviewée par le Daily News il y a trois ans, Lupita Nyong’o confiait :

"C’est un tel honneur d’avoir l’opportunité d’adapter l’ouvrage brillant de Mme Adichie à l’écran. Au fil des pages, j’étais frappée par l’histoire des personnages, dont les expériences en tant qu’immigrés africains sont aussi particulières qu’universelles."

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

TV taught me how to feel.