Loin de Sherlock, Martin Freeman deviendra papa dans la comédie Breeders

L’ex-acolyte de Benedict Cumberbatch dans Sherlock fait son retour dans le monde des séries british avec un projet intrigant.

© BBC

Si l’on a désormais bien compris qu’une cinquième saison de Sherlock paraissait compromise pour diverses raisons, cela n’empêche pas de vouloir recroiser les bouilles de ses héros sur nos écrans. Si les Américains ont pu voir Martin Freeman à l’œuvre dans la méconnue StartUp, ce dernier est resté discret à la télévision britannique. Mais c’est en passe de changer, puisque l’interprète du Dr. John Watson sera la tête d’affiche d’une nouvelle comédie.

Coproduite par Sky pour le Royaume-Uni et la chaîne FX du côté des States, Breeders s’attaquera au thème de la parentalité ou, plus précisément, la problématique suivante : comment un parent peut aimer son enfant inconditionnellement et, en même temps, le haïr au plus haut point. Martin Freeman se glissera dans la peau d’un père attentionné qui va découvrir qu’il n’est pas celui qu’il pensait être. L’actrice Daisy Haggard, notamment connue pour Episodes, occupera aussi l’un des rôles principaux.

"Je suis enthousiaste à l’idée de faire Breeders avec une équipe qui peut me faire rire tout en parlant des vérités peu glorieuses et des challenges auxquels sont confrontés les parents", détaille Martin Freeman d’après Deadline. La série étant cocréée par Simon Blackwell (scénariste de Veep entre autres) et l’humoriste Chris Addison, on mise sur un humour caustique et un brin gênant. Composée de dix épisodes, la première saison de Breeders devrait débarquer en 2020.