Fausse bonne idée : Michael C. Hall est ouvert à un revival Dexter

Un personnage culte, mais une série déjà beaucoup trop longue.

© Showtime

À l’affiche de la saison 2 de The Crown, dans laquelle il interprète rien de moins que le président des États-Unis John F. Kennedy, Michael C. Hall fait le tour des médias américains pour évoquer ce rôle historique et la façon dont il l’a abordé.

Il a ainsi accordé une interview à Entertainment Weekly, qui n’a pas manqué de lui poser une question subsidiaire qui intéressera au plus haut point les fans de Dexter. Le journaliste s’est enquis de l’avis de l’acteur si on lui proposait de renfiler son tablier de tueur justicier. Michael C. Hall ne s’est pas trop mouillé : "Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Mais c’est une conversation qui se poursuit à son propre rythme", a-t-il répondu. Traduction : son emploi du temps ne lui permet sans doute pas de dire oui, là, tout de suite, mais il n’exclut pas de retrouver Dexter dans les prochaines années si la proposition lui convient.

Il faut dire que la tendance est aux reboots et notre tueur en série fictif préféré n’est pas mort à la fin des 8 saisons qu’a duré la série. Une suite sous forme d’une saison courte événementielle semble plausible, d’autant que le show a été un succès d’audience à l’époque. Là, on pense en se mettant dans la tête des pontes de Showtime. L’affaire semble juteuse.

En revanche, si on se met deux secondes dans la tête des fans capables d’être objectifs et dans notre peau de critique de séries, Dexter a été une série géniale pendant 4 saisons. La suite n’arrive pas à la cheville des débuts, et la fin du show est l’une des pires jamais écrites et tournées dans l’histoire des séries (si, si). Alors, lui donner une suite pour se racheter, pourquoi pas, mais on a quand même la vague impression que tout a été dit, et redit, et sursurligné sur ce personnage, et que les scénaristes étaient déjà en panne d’inspiration en 2013. Si on laissait Dexter tranquille, vivre sa vie de bûcheron bourru on ne sait où ?