En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Michael Emerson, aka Benjamin Linus, revient sur la fin controversée de Lost

Six ans après la fin de Lost, les acteurs de la série culte continuent de défendre le series finale contesté et c'est Michael Emerson qui prend la parole cette fois-ci.

benjaminlinus

©️ ABC

Le 23 mai 2010, le monde des séries disait au revoir à l'un des meilleurs shows de ce début de 21e siècle : Lost. Malheureusement, de nombreux fans furent déçus par le finale kitsch, attendu et bien trop joyeux d'une série qui multipliait les cliffhangers tragiques, les retournements de situation dramatiques et les intrigues à suspense. Toutefois, les acteurs de Lost continuent de défendre jusqu'au bout les choix de J.J. Abrams, Jeffrey Lieber et Damon Lindelof, les créateurs du show.

Michael Emerson, qui incarnait le terrible et énigmatique Benjamin Linus, leader des Autres, est revenu sur la fin de Lost au cours de la Walker Stalker Convention en Géorgie. "La seule chose dont je suis sûr dans cette série, c'est que tout ce que vous avez vu arriver sur l'île est vraiment arrivé, a-t-il dit. Au moins pour les cinq premières saisons. Tout est réel."

Pour rappel, à la fin de la série, tous les personnages morts se retrouvaient dans une église avant de se rendre dans l'au-delà, ou tout du moins dans une autre vie. Cette scène permettait de penser que les survivants du vol 815 étaient peut-être morts depuis leur arrivée sur l'île le 22 septembre 2004. Et qu'ils se trouvaient dans une sorte de purgatoire, une antichambre intemporelle. Une théorie qui a finalement été infirmée par le showrunner de Lost, Carlton Cuse en 2014.

Lost et Shakespeare

Michael Emerson ne remet donc pas en question les cinq premières saisons. Quant à l'ultime saison, qui intégrait les scènes de "flashsideways" (littéralement "voies latérales", donc des univers parallèles), il en donne cette interprétation :

"La fin se passe dans le futur. Des années, des siècles, des millénaires ont passé. Nous sommes dans une antichambre menant à l'au-delà, à la vie éternelle. Tous les personnages de la série sont venus célébrer la fin de la vie. Ils vont tous franchir le passage pour se rendre vers une vie après la mort joyeuse."

"Tout comme dans Shakespeare, tout le monde se retrouve à deux. Ce sont des couples. À mon avis, selon les règles de Lost, vous pouvez seulement vous rendre au paradis (si vous souhaitez l'appeler ainsi) avec un rédempteur miroir. Avec quelqu'un qui vous a aimé de toutes ses forces. Pour ce que vous êtes."

Malheureusement pour Benjamin Linus, il n'était pas présent lors de la cérémonie. Il est resté assis à l'extérieur de l'église. Pourquoi ? "Il n'a pas trouvé son miroir rédempteur. C'est pour ça qu'il ne peut pas partir. C'est pour ça qu'il doit attendre." Peut-être que son "miroir rédempteur" à lui était Hurley, coincé sur l'île en tant que gardien afin de la protéger à tout jamais.