Un mot inventé par Les Simpson entre officiellement dans le dictionnaire américain

Et non, il ne s’agit pas de "d’oh".

© Fox

Quand Les Simpson ne sont pas occupés à prédire l’avenir, ils révolutionnent (à leur échelle) leur langue natale. Merriam-Webster, l’éditeur qui publie les dictionnaires américains les plus populaires aux États-Unis, a annoncé l’ajout de 850 mots à son édition de 2018. Parmi eux, on trouve glamping (sorte de "camping glamour", plus confortable que le camping traditionnel), dumpster fire (qui désigne un désastre complet) ou encore mansplain (le verbe dérivé de mansplaining, ou quand les hommes se sentent obligés d’expliquer quelque chose à une femme de manière condescendante, alors que celle-ci connaît déjà le sujet).

Ces locutions modernes n’ont finalement rien de surprenant. En revanche, qui aurait cru qu’une institution américaine aussi populaire oserait intégrer un néologisme des Simpson à son dictionnaire ? C’est pourtant le cas avec embiggen, qu’on pourrait plus ou moins traduire par agrandir. Ce mot a été utilisé pour la première fois dans l’épisode "Le Vrai Faux Héros" de la saison 7, diffusé en février 1996 sur la Fox. On peut l’entendre dans le documentaire scolaire Young Jebediah Springfield, qui revient sur le fondateur de la ville des Simpson.

Dans ce court passage, Jebediah dévoile son proverbe préféré à son peuple : "A noble spirit embiggens the smallest man" ("un esprit noble peut agrandir le plus petit des hommes"). C’est Edna Krapabelle qui remarque alors que ce mot n’existe pas en dehors de Springfield, ce que lui confirme juste après Elizabeth Hoover : "Je ne sais pas d’où ça vient, mais c’est un néologisme parfait".

En tout cas suffisamment parfait pour convaincre Merriam-Webster de le faire officiellement entrer dans le langage courant. Si jamais l’éditeur américain se retrouve à court d’inspiration, Les Simpson tiennent une liste exhaustive de mots inventés pour s’exprimer. Même si on attend surtout la validation de "d’oh" une bonne fois pour toutes.