En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

vinyl-feat-1

La musique, personnage principal de la série Vinyl

Vinyl, la nouvelle série de HBO, se penche sur l'industrie musicale des 70's, en particulier celle du rock. Alors côté zik, il ne fallait pas se rater. 

vinyl-grand

Le personnage principal de la série, c'est bien la musique, rock, blues, soul, qui infuse chaque épisode de la série de Terrence Winter, Mick Jagger et Martin Scorsese. Les trois hommes ont vu les choses en grand, avec un budget à six chiffres par épisode (le chiffre exact reste secret). Deux hommes, Randall Poster et Meghan Currier, supervisent cette partie musicale primordiale pour la crédibilité du show.

Ils se sont associés à Atlantic Records et Warner Bros. Records pour sortir une playlist par semaine. Mise en ligne le vendredi pour teaser l'épisode diffusé le dimanche sur HBO, elle comprendra une trentaine de titres à chaque fois. Le producteur de ces EP, Stewart Lerman, a partagé un Grammy en 2012 avec Poster et Currier pour son travail musical sur Boardwalk Empire, la précédente collab Winter/Scorsese. Autant dire que ça ne rigole pas.

Pour la première semaine de diffusion, un premier volume de la bande-son officielle est sorti dans les bacs et en digital, notamment sur les plateformes Spotify ou Deezer. Dix-huit titres de cette compile ont été entendus dans le pilote de Vinyl.

Au programme, du  lourd : Otis Redding, David Johansen (New York Dolls), The Meters, Edgar Winter, Foghat, Ruth Brown ou encore le titre "Rotten Apple" des Nasty Bits, vrai/faux groupe fondé par Mick Jagger et son fils James, qui ont écrit la chanson ensemble. Le jeune homme incarne le leader punk des Nasty dans la série.

Vinyl, un business musical

Ce premier volume contient aussi le thème musical de Vinyl, "Sugar Daddy", signé Sturgill Simpson, chanteur rock/country très estimé, qui n'avait rien sorti depuis 2014 et dont le label est... Atlantic Records.

Le deal musical va ainsi permettre à Terrence Winter d'utiliser de nombreux titres existants - Julian Casablancas, Iggy Pop, Charli XCX, the Arcs, Chris Cornell, Trey Songz, Jessie J, Nate Ruess, Royal Blood, Jess Glynne, DJ Cassidy, Alex Newell andCharlie Wilson sont attendus - mais aussi aux labels de promouvoir leurs artistes, tant que leur univers correspond à l'esprit de Vinyl. 

D'ailleurs, le support de diffusion de musique qui donne son nom à la série n'est pas en reste. Histoire d'aller au bout du concept, la soundtrack officielle sera en effet disponible en vinyle 45 et 33 tours.

Le deuxième volume de la bande-son doit sortir le 15 avril prochain, deux jours avant le season finale d'une série sur un business musical, qui devient elle-même un vrai business. En attendant, on a hâte de découvrir l'EP du prochain épisode de Vinyl, dévoilé ce vendredi. Vue l'implication de Mick Jagger dans la série, un petit titre des Stones n'est pas à exclure.

En France, la série est diffusée sur OCS City tous les lundis soir.