En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Netflix Time : les abonnés regardent une comédie au petit-déj et un bon drama au déjeuner

Selon la même étude, vous êtes également nombreux à faire des nuits blanches pour parachever un binge-watching de longue haleine.

Netflix_CLock_V3

©️ Netflix

Après les expressions binge-watching et "Netflix & Chill", le Netflix Time est la nouvelle création linguistique qui vient décrire les habitudes de consommation de la plateforme américaine. Comme son nom le suggère, il s’agit des moments forts de la journée où les abonnés se retrouvent devant Netflix pour profiter de leurs séries préférées. Pour le petit-déjeuner, le goûter ou encore une nuit blanche, chaque viewer trouve chaussure à son pied. Si les habitudes changent en fonction de l’heure et du pays, on retrouve un point commun essentiel : ce sont désormais les spectateurs qui décident de leur programme de prime time.

Avec son système de streaming, Netflix bouleverse les codes désuets de la télévision et du cinéma, quitte à irriter les puristes et les conservateurs. Désormais, les spectateurs choisissent comment organiser leur visionnage en fonction des productions à regarder, et non en suivant une grille de programmes définie à l’avance. Par exemple, pour se réveiller du bon pied, rien ne vaut une bonne comédie comme Master of None et Unbreakable Kimmy Schmidt. Sur 100 millions d’abonnés, vous êtes 34 % à opter pour une série drôle et légère aux alentours de six heures du matin.

Pasta o plomo ?

Au déjeuner, lorsque vos collègues vous abandonnent pour un restau alors que votre porte-monnaie tire la gueule, vous optez pour un sandwich et une série dramatique. Entre midi et 14 heures, les mésaventures de Pablo Escobar dans Narcos et de Frank Underwood dans House of Cards attirent ainsi 47 % des abonnés. Pour anecdote, c’est dans cette tranche horaire que les Brésiliens visionnent le plus souvent des séries au quotidien. Au cours de la pause déj, ils sont en moyenne 25 % plus nombreux à être branchés sur Netflix que le reste du monde.

À la suite d’une sieste bien méritée et de quelques heures de travail rondement mené, vient le temps du coucher. Si chacun gère à sa manière le meilleur moyen pour sombrer dans les bras de Morphée, les abonnés de Netflix préfèrent prendre des risques et s’offrir quelques frissons. Avant 21 heures, ils sont nombreux à suivre les survivants de The Walking Dead ou les kids de Stranger Things dans leur périple. Toutefois, ils zappent sur BoJack Horseman ou la cultissime Friends juste avant de s’endormir, certainement pour faire des rêves plus apaisés.

Comme les millennials pouvaient s’en douter, 15 % du visionnage mondial de séries sur la plateforme américaine est réalisé aux heures les plus sombres de la nuit. Entre minuit et six heures du matin, les abonnés matent sans temps mort des docu-séries comme Chef’s Table et Abstract : L’art du design. Mais les plus résistants sont les fans d’animes japonais, qui créent des pics de visionnage entre trois et cinq heures du matin. Difficile de dormir pour les amateurs de Naruto, Sword Art Online et autres Hunter X Hunter.

En résumé : les Français et une bonne partie du reste du monde, notamment les Coréens et les Japonais, sont des bingers nocturnes. Les Indiens préfèrent effectuer leur visionnage boulimique en fin d’après-midi, tandis que les Argentins se jettent sur Netflix après 22 heures. Le petit plaisir coupable French touch ? À 9 heures du matin, pendant les week-ends, vous êtes nombreux à choper un syndrome de Peter Pan en vous posant confortablement devant Beat Bugs et Chasseurs de Trolls. Sur ce, on vous laisse, il est presque l’heure de binge-watcher Sense8.

agendanetflix

©️ Netflix