En Argentine, il est tendance de nommer son bébé d’après les héros de La Casa de Papel

Il y a quelques années, des parents très inspirés se ruaient à la mairie pour prénommer leurs enfants Daenerys ou Arya. Aujourd’hui, c’est Nairobi, Rio ou Berlin.

© Netflix

À moins d’avoir été atteints par la fièvre La Casa de Papel, les fonctionnaires de l’état civil argentin risquent d’être surpris par cette affluence de demandes. Depuis quelques mois, Buenos Aires enregistre un nombre croissant de requêtes de nouveaux parents souhaitant prénommer leur enfant d’après la série espagnole. Ainsi, on voit fleurir des faire-part de naissance pour des petites Nairobi, des bébés Rio, ou encore Berlin.

Ces noms de grandes villes sont aussi ceux des héros de La Casa de Papel. Leurs pseudonymes de braqueurs inspirent donc les parents argentins, mais aussi uruguayens puisque, comme nous l’apprend le quotidien Clarín, un petit Rio a récemment vu le jour dans le pays.

Si Nairobi, Rio et Berlin ont assurément la cote, il semble que Tokyo, Moscou et Denver ne soient pas loin derrière. Les jeunes parents, avant de baptiser leur bambin, se sont quand même assurés auprès des services concernés qu’ils pouvaient vraiment appeler leur enfant comme ça.

Une crainte qui proviendrait, comme le suppose Mariano Cordeiro, directeur de l’état civil de Buenos Aires, d’une méconnaissance de la loi. Le journal explique en effet que, depuis 2015, les Argentins peuvent choisir n’importe quel nom pour leur enfant, tant que celui-ci n’est pas offensant. A priori donc, aucun souci pour se constituer une équipe de mini-braqueurs avec des noms de métropoles.

Les deux premières saisons de La Casa de Papel sont disponibles sur Netflix.