En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Une nouvelle série animée Spawn pourrait voir le jour

Vingt ans après le long-métrage sanglant de Mark A.Z. Dippé.

©️ Image Comics

On l’oublie parfois, mais Marvel et DC ne sont pas les seules écuries de comics prolifiques. En 1992, des auteurs de la Maison des Idées, las des méthodes marketing de leur patron, décidèrent de lancer leur propre compagnie d’édition, baptisée Image Comics. Parmi eux, Todd McFarlane (The Amazing Spider-Man) lança l’un des premiers super-héros de la maison : Spawn. Un antihéros sombre et violent venu de l’enfer, qui rappelle dans les grandes lignes des personnages tels que le Ghost Rider et Wade "Deadpool" Wilson.

Spawn n’a jamais eu droit à une renommée médiatique aussi importante que ses collègues zombies de The Walking Dead, également issus d’Images Comics. Pourtant, Al Simmons et son alter ego justicier détiennent une fan base solide qui se souvient encore du long-métrage kitsch et expérimental de Mark A.Z. Dippé, sorti à la fin des années 1990. Histoire de le remettre au goût du jour, le film aura droit à un reboot "Rated R" dont le tournage débutera en 2018. Et à la suite de ce dernier, Todd McFarlane aimerait de nouveau transposer son vigilante en série d’animation.

"Je vais sortir le film Spawn, nous avons toujours les droits pour une adaptation télé et je compte en faire quelque chose", a-t-il annoncé lors de la New York Comic-Con. Entre 1997 et 1999, HBO avait déjà diffusé une série animée basée sur les comics, qui avait d’ailleurs remporté un Emmy Award pour le doublage d’Al Simmons par Keith David (Platoon). Un possible sequel avait été envisagé en 2009 sans se concrétiser. Todd McFarlane aimerait d’ailleurs récupérer l’acteur le temps d’un caméo dans son film Spawn en préparation.

Humour noir, atmosphère glauque, antihéros sombre et intrigues surnaturelles forment le socle de la création de Todd McFarlane. Pour les plus impatients, Delcourt avait réédité en 2006 les premiers pas du HellSpawn, retraçant son origin story. Entre le Punisher de Netflix et les Watchmen de Damon Lindelof et HBO, Al Simmons pourrait parfaitement trouver sa place parmi les héros torturés du petit écran.