En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

On t’a vu : Jeff Goldblum se faire pisser dessus par Joey dans Friends

Avant d’incarner The Grandmaster dans Thor : Ragnarok et confirmer son statut d’acteur le plus cool de notre époque, Jeff Goldblum jouait au réalisateur de spots publicitaires dans Friends.

Nous sommes en 2003. Jeffrey Lynn Goldblum est âgé de 51 ans et défend une filmographie aussi longue que le Mississippi. Parmi ses réussites les plus populaires, il a déjà contribué à sauver le monde plusieurs fois dans les blockbusters Independence Day (1996) et la trilogie Jurassic Park. Les cinéphiles des années 1980 se souviennent encore de ses prestations mémorables dans La Mouche de David Cronenberg et l’imprononçable, nanardesque mais cultissime Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension. Pour anecdote, il a également été la voix suave et apaisante qui ponctuait les spots télévisés d’Apple pendant une dizaine d’années.

En tant qu’acteur le plus cool de sa génération, Jeff Goldblum multiplie les caméos et autres guest dans les séries américaines. Aussi, il n’y a rien de franchement étonnant à le voir donner la réplique à Matt LeBlanc lorsqu’en 2003, David Crane et Marta Kauffman lui confient un petit rôle dans la sitcom la plus populaire de la télévision : Friends.

Celui où Jeff Goldblum subit une "golden shower"

Dans "Celui qui se faisait agresser" (saison 9), Phoebe retrouve un ami d’enfance qui est devenu SDF tandis que Chandler décroche un boulot de stagiaire dans une agence publicitaire. De son côté, Joey recouvre le plaisir de jouer au théâtre quand il obtient une audition pour la pièce de Leonard Hayes (Jeff Goldblum), un metteur en scène très réputé. Mieux encore, le jeune Tribbiani donnera la réplique au maître, qui interprète le rôle principal. Mais Joey va très rapidement déchanter face à la personnalité de la star.

Lors de l’audition, Joey se plante à moitié et son travail est dénigré par Leonard Hayes, qui ne lui montre que du mépris. À deux doigts de se faire renvoyer, Joey est sauvé par un des producteurs de la pièce qui le trouve sexy. Ce dernier parvient à convaincre le metteur en scène de donner une seconde chance au comédien novice. Leonard accepte finalement sa requête et donne quelques conseils à Joey qui, dans la bouche de Jeff Goldblum, sont dignes des répliques alambiquées de Chuck Norris : "Don’t learn the words, let the words learn you" ("N’étudie pas les mots, laisse les mots t’étudier").

De retour pour sa seconde audition, Joey a une envie pressante juste avant de passer, due à son addiction un breuvage chocolaté, le Yoo-hoo. Nerveux et instable à cause de sa petite vessie, Joey offre un spectacle "sautillant" à Leonard qui, contre toute attente, est ébouriffé. En conséquence, l’élève décide de boire tout ce qui lui passe sous la main avant de se donner en spectacle.

Cette méthode délicate finira par lui jouer un tour lorsque Leonard, fier de lui, le prend dans ses bras alors que Joey se dirigeait en catastrophe vers les commodités. Et ce qui devait arriver, arriva : il se soulage dans son pantalon alors que son admirateur lui fait un câlin. Joey peut tirer la chasse un trait sur sa carrière auprès de Leonard.

Jeff Goldblum Universe

Jeff Goldblum dans la peau de The Grandmaster dans Thor : Ragnarok. (© Marvel Studios/Disney)

Du haut de ses 65 ans, Jeff Goldblum n’a plus rien à prouver. De fait, sa carrière ressemble à une grande cour de récré où l’acteur s’éclate avec les jouets rêvés d’un petit garçon. Cette semaine, il est à l’affiche de Thor : Ragnarok pour le retour du super-héros nordique. Son intronisation dans le Marvel Cinematic Universe de Kevin Feige lui assure un emploi durable durant les prochaines années, son personnage de The Grandmaster ayant un rôle à jouer dans les futurs projets cosmiques de la Maison des Idées (Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3, Avengers 4, Captain Marvel).

Pas non plus résolu à tourner le dos à son gagne-pain des années 1990, l’acteur américain reprendra le rôle d’Ian Malcolm dans le cinquième opus de la franchise Jurassic Park. En 2018, il donnera la réplique à Dave Bautista et Sofia Boutella dans le thriller Hotel Artemis, avant de retrouver son pote Wes Anderson pour la comédie bizarroïde Isle of Dogs. Des super-héros, des dinos et des chiens en peluche : on vous le dit, du haut de ses 65 ans, Jeff Goldblum reste un grand enfant.