En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

sparrowpope.jpg

Le Pape François est-il en train de jouer secrètement Le Grand Moineau dans Game of Thrones ?

Usant de ses dons de guide spirituel dans la vraie vie et à Westeros, le Pape François s’est discrètement enfui du Vatican pour aller jouer dans Game of Thrones, et on vient juste de le remarquer !

La saison 6 du show fait encore la part belle au personnage du Grand Moineau, qui continue de faire des ravages chez les Lannister et les Tyrell. Il semble que son interprète, Jonathan Pryce, pourrait faire un sosie parfait du Pape si le Grand Moineau venait à avoir une fin violente dans la série, et qu’il se retrouvait à chercher un nouveau job…

Quelques sites ont d’ailleurs noté les similarités entre le rôle du Grand Moineau et celui du Pape. Dans une interview accordée à Vulture en avril dernier, Pryce expliquait :

"Le Grand Moineau est apparu au même moment pour moi que l’élection du Pape François, présenté un peu partout comme un homme du peuple. On disait qu’il allait voir les pauvres et les invalides, et qu’il leur lavait les pieds. C’est exactement la façon dont se comporte le Grand Moineau. C’est aussi un homme du peuple."

Depuis, les mèmes qui exploitent la ressemblance physique frappante entre Pryce et le Pape François se sont multipliés sur internet.

The likeness is uncanny. (Photo: Reddit)

La ressemblance est assez incroyable. (Image: Reddit)

Pour en revenir au Grand Moineau, ce dernier a bien mené sa barque dans Game of Thrones, au point de sécuriser sa position à Port-Réal, en devenant le conseiller personnel du roi Tommen. Il devra tout de même surveiller Cersei Lannister et Margaery Tyrell, qui ne se rendront pas sans se battre.

Jonathan Pryce, aka Pope Francis as the High Sparrow. (Photo: HBO)

Jonathan Pryce, aka Pope Francis as the High Sparrow. (Photo: HBO)

Traduit de l'anglais par Marion Olité.