Ce personnage aurait dû mourir en saison 1 de Breaking Bad et non, ce n’est pas Jesse

Dix ans après son lancement sur AMC, il semble que Breaking Bad ait encore des choses à nous cacher.

© AMC

Le 20 janvier, Breaking Bad fêtera ses dix ans. Oui, le temps passe. Mais ce qui ne change pas en revanche, c’est le statut culte de la série de Vince Gilligan et le titre de meilleur antihéros de la télé décerné à Walter White (à partager avec Tony Soprano et Don Draper quand même). Pour célébrer cet anniversaire, le magazine Enquire a réuni le brillant showrunner, et ses stars Bryan Cranston et Aaron Paul pour une interview fleuve qui recèle quelques pépites.

Parmi elles, la révélation qu’un autre personnage que celui de Jesse Pinkman aurait dû mourir plus tôt que prévu. Vince Gilligan parle de cette décision qu’il a failli prendre, et qui aurait considérablement changé la série :

"J’étais sur le point de tuer le personnage de Hank à la fin de la première saison. Initialement, j’avais prévu de tuer Jesse et j’ai changé d’avis assez rapidement quand j’ai réalisé à quel point Aaron Paul était talentueux. Bien sûr, Dean Norris était brillant, mais je me suis dit que je devais faire ce sacrifice d’un personnage principal à la fin de la saison 1, parce que c’est ce que font les séries qui ont des couilles ! Mais la série aurait eu un tout autre visage que celui que vous connaissez maintenant, et je crois que ça aurait été une expérience bien plus courte et bien moins riche".

Les fans peuvent surtout remercier la grève des scénaristes de 2007. En mettant en pause les productions pendant plus de trois mois, Breaking Bad s’est vue amputée de deux épisodes en saison 1. Hank a donc finalement survécu à cette coupe… Jusqu’à ce que le destin le rattrape dans "Ozymandias", l’épisode 14 de la saison 5, encore aujourd’hui considéré comme le meilleur de la série. Y a pas à dire, karma is a bitch !