En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Pierre Perrier : "Il ne fallait pas se planter pour la saison 2 des Revenants"

Il incarne Simon, l'amoureux transi des Revenants, dont la saison 2 est actuellement diffusée sur Canal+ tous les lundis soirs. Et si son personnage est un grand taiseux, son interprète Pierre Perrier a lui très envie de parler. Rencontre. 

LES REVENANTS Chapitre 2 - Episode 4

Biiinge | Comment as-tu vécu l'attente entre la première et la deuxième saison ?

Pierre Perrier | Comme on pouvait (rires). Du côté des acteurs, on était aussi dans l'attente. Aucune info n'a filtré. On savait que ce temps pris était pour le bien de la deuxième saison. L'exigence des séries est relevée. Ces cinq dernières années, la qualité des intrigues n'a cessé d'augmenter. Il ne fallait pas se planter. On était impatients, mais ils ne voulaient rien lâcher. J'ai eu beau payer trois bières à Fabrice (Gobert, le showrunner des Revenants, ndlr), ça n'a pas marché (rires).

Les premiers jours du tournage de la saison 2 ont dû être particuliers... 

On a eu la chance de revenir avec 80% de l'équipe de la saison 1, et dans les mêmes endroits. Sur le tournage du premier épisode , on s'est retrouvés un peu comme à la maison. C'était bizarre de normalité de faire à nouveau mon "revenant", avec mon bébé zombie qui arrive (rires). On est repartis sur le même postulat que la saison 1 : rendre réaliste une histoire fantastique.

Comment construit-on un personnage aussi mystérieux ? 

Simon ne parle pas, donc je n'ai pas beaucoup de texte sur lequel m'appuyer. Mais l'idée reste de se demander comment tu réagirais si un proche décédé débarquait dans ta vie. Il faut rendre ça touchant, réaliste avec une petite touche d'humour. Mon personnage est très individuel, et il est en réaction par rapport à ce qui lui arrive. Ne pas avoir toutes les informations me permet aussi de mouliner pendant le tournage. Le manque d'info aide à s'immerger, mon personnage étant très flottant.

D'habitude, on a des dialogues à la con à jouer, dans des bureaux... Bref, des choses assez basiques. Là, on te propose de faire un truc fantastique avec des dialogues irréalistes. Je suis un fan du genre. Ca a été un vrai pied à tourner !

La vie sentimentale de Simon est difficile à suivre, entre Adèle et Lucy...

Avec Lucy, il y a un rapprochement évident. Elle possède un mystère, attire vivants et morts autour d'elle. Elle est la clé de voute de quelque chose. Mon personnage, qui est en quête, va donc vers la source des informations. En saison 2, Simon va justement devoir choisir entre le mysticisme de Lucy et des revenants, et la réalité avec Adèle et cet enfant.

LES REVENANTS Chapitre 2

"D'habitude, on a des dialogues à la con à jouer, dans des bureaux... Là, c'était le pied !"

As-tu imaginé une raison au suicide de Simon ?

Je ne peux pas répondre à cette question ! Je vais spoiler sinon. Jusqu'à présent, Simon est en quête de tout. Il débarque et découvre que la fille avec qui il allait se marier élève sa fille avec un autre homme. Il est tellement amoureux de cette femme qu'il en vient à faire le chemin inverse. Elle lui plante un couteau dans le ventre. Il a une attirance vers la mort depuis le début. Il apprend qu'il est suicidé, mais la saison 1 ne lui a pas donné l'opportunité de comprendre pourquoi. La saison 2 prend du recul sur ce qui s'est passé. Et Simon va avoir ce moment de réflexion aussi.

Avais-tu des références en tête pour ce personnage désespérément amoureux ?

Fabrice Gobert m'avait parlé du mythe d'Orphée et Eurydice, et d'autres figures romantiques comme le Dorian Gray d'Oscar Wilde. Ce sont des personnages un peu flottants, qui sont soit dans une contemplation dépressive, soit dans une action complètement désespérée. Simon ne fait pas grand chose, mais quand il fait, il y va (rires) ! Il a cette gravité, ce désespoir et ce côté "l'amour plus fort que la mort". Il est déterminé à enfreindre toutes les règles, et à se battre pour son amour.

Qu'as-tu pensé du remake américain des Revenants, The Returned, annulé au bout d'une saison ?

On va pas parler de ça hein (rires). C'était étrange. Ils ont fait la même chose, en décadrant les plans. C'était pas très intéressant à regarder. On a fait un truc à nous avec Les Revenants. J'ai regardé 10 minutes et j'ai arrêté. Je sentais trop une volonté de copier-coller.