En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Black Mirror

En écoute : la playlist années 80 de l'épisode "San Junipero" de Black Mirror

Cet épisode est parfait, et sa musique y est pour quelque chose. 

On vous a déjà parlé de l'épisode "San Junipero", le plus réussi de la saison 3 (on vous l'accorde, avec le premier, "Nosedive"). Réalisé par Owen Harris, il met en scène une romance qui se déroule pendant l'année 1987. Une jeune femme timide, Yorkie (Mackenzie Davis), va rencontrer une reine des dancefloor, Kelly (Gugu Mbatha-Raw). Sur fond de soirées colorées et de musique eighties, les deux femmes vont vivre une romance qui défiera les lois du temps. 

Pour créer l'ambiance de cet épisode, qui joue sur la nostalgie d'une époque aujourd'hui fantasmée, le showrunner Charlie Brooker a réalisé des choix bien précis en matière de playlist. Il y a évidemment le titre "Heaven Is a Place on Earth" de Belinda Carlisle, sorti en 1987, qui conclut l'épisode le plus lumineux de toute la série. On vous prévient, ce morceau est complètement addictif : dès que vous l'aurez entendu, il restera bloqué dans votre tête jusqu'à la fin des temps.

Pour la suite, Charlie Brooker himself a posté sur Spotify une playlist composée de pas moins de 42 titres, soit une plongée de 2 h 47 dans le son des années 1980. Vous y croiserez plusieurs morceaux des Smiths, dont "Girlfriend in a Coma", mais aussi du Whitney Houston et Janet Jackson de la grande époque, sans oublier INXS, Simple Minds ou le classique "Fight for Your Right" des Beastie Boys. Brooker s'est aussi permis un petit détour vers les années 1990 avec la présence d'Alanis Morissette ou encore des Fugees.

L'un dans l'autre, cette bande-son énergique et romantique comme il faut est parfaite dans le genre shoot de nostalgie. Attention, le risque de rester coincé dans les années 1980 et de ne plus pouvoir en revenir est élevé.