Le film prequel des Soprano a (enfin) son réalisateur

Ça se précise.

© HBO

C’est ce qu’on appelle un vieux serpent de mer. Voilà deux ans déjà que David Chase, le papa de la série culte Les Soprano, nous tease un retour de ses mafieux italo-américains. On sait depuis quelques mois que ce revival prendra en fait la forme d’un prequel et qu’il s’agira finalement d’un long-métrage. Si cela vous étonne, sachez que David Chase n’a jamais caché son amour pour le septième art : le fait que Les Soprano aient finalement revêtus la forme d’une série reste un heureux hasard.

Mais jusqu’ici, le cinéma n’a pas rendu à David Chase l’admiration qu’il lui voue. Le papa de la tribu Soprano n’a réalisé qu’un seul film, Not Fade Away, en 2012, avec de nouveau James Gandolfini, resté largement confidentiel. Cette expérience l’aura-t-elle échaudé ? Toujours est-il que sur ce prequel intitulé The Many Saints of Newark, David Chase portera la casquette de coscénariste avec Lawrence Konner, mais il a laissé le poste de réalisateur à quelqu’un d’autre, qu’il connaît bien, puisqu’il s’agit d’un réalisateur maison de HBO, Alan Taylor.

Un choix qui ne claque pas, mais se révèle artistiquement complètement cohérent, l’homme ayant réalisé 9 épisodes de la série originale Les Soprano, mais aussi 4 épisodes de Mad Men et 9 épisodes de Game of Thrones. Sur grand écran, le cinéaste a signé les volets des franchises Terminator Genisys et Thor : Le monde des ténèbres, pas franchement restés dans les mémoires.

Rappelons que The Many Saints of Newark va remonter le temps, puisque l’histoire se déroulera en 1967, pendant des émeutes raciales qui ont éclaté à Newark dans le New Jersey. Ces quatre jours de soulèvements populaires virent de nombreux pillages et destructions de biens. 26 personnes y perdirent la vie et des centaines en sortirent blessés.

L’histoire ne dit pas encore si ce long-métrage sortira dans les salles obscures ou s’il sera diffusé sur HBO pour une soirée événement. On pourrait y revoir des membres de la famille Soprano bien plus jeunes, comme les parents de Tony.