En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ashley Benson, alias Hanna, critique les affiches trop photoshopées de Pretty Little Liars

L’actrice de la série pour ados affirme ne pas se reconnaître sur certaines photos nettement trop retouchées.

© Freeform

Pendant sept saisons à la qualité discutable, Pretty Little Liars aura servi à ses fans des intrigues totalement capillotractées, des twists à la limite de l’incohérence et, aussi, des affiches promotionnelles trop retouchées. À chaque nouvelle salve d’épisodes, son poster. On y reconnaît à peine les héroïnes de la série, avec leur peau scintillante zéro défaut et leur taille mannequin irréaliste pour beaucoup. C’est en tout cas le triste constat qu’a fait Ashley Benson, plus connue sous le nom d’Hanna Marin à l’écran.

Remontée comme jamais, la comédienne de 27 ans se remémore une affiche un peu trop over the top à son goût dans une interview pour StyleCaster :

"Pretty Little Liars venait de sortir ce poster pour la première saison et c’était complètement dingue. Aucune d’entre nous ne se ressemblait. Même pour une couverture de magazine, on va vous enlever un grain de beauté avec Photoshop, vous faire grossir les seins ou réduire votre tour de taille.

Et tu es là, en te disant 'ce n’est pas même pas moi'. On ne sait jamais ce que sera le résultat, car on n’édite pas nous-mêmes les photos. Mais ça craint quand tu te retrouves à dire 'waouh, c’est une personne radicalement différente'."

Depuis, Ashley Benson demande aux photographes d’éviter d’effectuer des retouches sur sa personne, à l’exception de légères modifications bien entendu. En parallèle, dans une interview pour OceanDrive, l’actrice s’est confiée quant à un casting échoué où on lui a reproché d’être trop grosse pour le rôle. Ce genre de critiques qu’il lui arrive de recevoir sur les réseaux sociaux. "Je déteste le fait que les gens continuent à faire ces commentaires-là, avoue-t-elle. Tout le monde mérite sa chance et le problème du poids représente trop de pression pour qui que ce soit".

Se rappelant ses années désormais révolues de Pretty Little Liars, Ashley reconnaît qu’on lui demandait d’être très active sur les multiples plateformes sociales, sans doute pour être visible auprès des fans. Mais c’est maintenant derrière elle. "Pour être honnête, je n’utilise plus trop les réseaux sociaux, concède-t-elle. J’ai l’impression que quand on passe trop de temps dessus, on mène une vie fake. Je préfère ne pas regarder et simplement profiter".