En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

gardiensgalaxie

Le réalisateur des Gardiens de la Galaxie est chaud pour tourner une série Marvel/Netflix

James Gunn a confié son envie de participer à une coproduction Marvel/Netflix, en réalisant le pilote d'une nouvelle série.

gardiensgalaxie

©️ Marvel/Disney

James Gunn, le réalisateur des deux volets des Gardiens de la Galaxie, n'a jamais dissimulé sa profonde passion pour les super-héros et les comics. Au cours d'une session de Q&A sur Facebook, il a confié son envie de tourner un épisode d'une série Marvel/Netflix. Il s'intéresse tout particulièrement à la réalisation d'un pilote d'un show inédit. En clair, pas de Marvel's Daredevil, Marvel's Jessica Jones, Marvel's Luke Cage ou Marvel's Iron Fist pour lui.

"Si c'était dans d'autres circonstances, pourquoi pas, mais ça ne sera jamais une série qui existe déjà, a-t-il expliqué pendant le live Q&A. Ça serait le pilote d'une nouvelle série." Le réalisateur risque toutefois d'attendre un bon moment, voire pas avant 2019, puisque l'année 2018 sera marquée par les retours de Marvel's Daredevil et de Marvel's Jessica Jones. Peut-être que d'ici là, Netflix aura annoncé un "Marvel's Hellcat" ou un "Marvel's Night Nurse" inespéré.

Si toutefois on l'interrogeait sur ses goûts en matière de comics, James Gunn préférerait développer une série autour du méconnu Howard the Duck. Un protagoniste complètement loufoque qu'on pouvait apercevoir dans la scène cachée finale des Gardiens de la Galaxie. Sinon, il ne serait pas contre un long-métrage centré sur le personnage de Nébula, comme il l'avait tweeté récemment. Pourquoi ne pas en faire une série à la place ?

Pour le moment, James Gunn est occupé sur la postproduction du 2e volet des Gardiens de la Galaxie, dont le premier trailer a été dévoilé récemment. Le film sera disponible dans les salles obscures à partir du 5 mai 2017.