Robin Wright s’est battue pour que la saison 6 de House of Cards voie le jour

Après le scandale Kevin Spacey, l’actrice s’est personnellement impliquée pour que la série ne sombre pas.

© Netflix

Tandis qu’une date pour la cuvée finale de House of Cards doit encore être annoncée par le géant du streaming, sa campagne promo semble déjà commencer. En plus d’images inédites et de spots vidéo immersifs, certain·e·s comédien·ne·s de la série n’hésitent pas à en parler dans des interviews. Dernièrement, c’était au tour de Patricia Clarkson, actuellement à l’affiche de Sharp Objects pour HBO, de prendre la parole et dévoiler le rôle qu’a tenu Robin Wright dans le sauvetage de cette saison 6 tant attendue.

Sur le plateau de l’émission The Talk, l’interprète de Jane Davis dans HoC s’est confiée sur les complications rencontrées après l’affaire Kevin Spacey, accusé de violences sexuelles en octobre 2017. "Robin [Wright, ndlr] s’est battue pour que les gens puissent conserver leur gagne-pain, raconte Patricia Clarkson. Parce que quand la série disparaît, certaines personnes ne sont pas payées." L’actrice a également applaudi la détermination des showrunners, à savoir Frank Pugliese et Melissa Gibson, qui se sont tués à la tâche en repensant totalement la sixième saison, uniquement composée de huit épisodes.

Par ailleurs, la principale intéressée, j’ai nommé Robin Wright, s’est rendue sur le tournage de Today, un talk-show quotidien diffusé sur NBC outre-Atlantique. Lorsque la journaliste Savannah Guthrie la confronte face à sa relation avec Kevin Spacey, l’actrice n’a pas rechigné à mettre les points sur les I. "Kevin et moi nous connaissions entre les moments où on nous disait 'action' et 'coupé', et on rigolait entre deux scènes, évoque-t-elle. Je ne le connaissais pas vraiment. Je ne connaissais pas l’homme. Je connaissais surtout l’incroyable artiste qu’il est." Comme beaucoup d’entre nous, effectivement.

En attendant la saison 6, les premières saisons de la série sont disponibles sur Netflix dès maintenant.