En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Netflix balance "Cray Cray", le clip de Trish Walker, la BFF de Jessica Jones

Attention, ce morceau de pop soooooo 90’s risque de vous coller au crâne toute la journée.

En saison 2, Marvel’s Jessica Jones ne faisait pas de mystère du passé tumultueux de Trish Walker. L’ex-enfant prodige, devenue starlette, puis junkie, et animatrice radio, pour finalement se découvrir une vocation pour le journalisme d’investigation, a failli connaître la carrière de Britney Spears. Mais comme on le découvre dans cette nouvelle salve d’épisodes, grâce à de savoureux flash-back, la jeune diva a loupé le coche.

Dans un pied de nez à la pop star, Netflix vient de sortir le clip de son tube "Cray Cray" en forme d’hommage à Pop-Up Video, un format imaginé par la chaîne musicale VH1 dans lequel des informations sur l’artiste, la chanson ou la chorégraphie, apparaissaient sous forme de bulles à l’écran.

Une belle façon de joindre l’utile à l’agréable. Ici, on apprend donc que Trish a improvisé certains mouvements, est sortie avec un de ses danseurs, et est partie en rehab quatre jours après la sortie de la vidéo. L’annulation de la tournée qui devait en découler lui a valu quelques procès. Un joli gâchis quand on réalise que son premier single "Cray Cray" (façon argotique de dire "Crazy") était calibré pour le succès : un clip très "Britney" et des paroles réduites à leur strict minimum. C’est tellement efficace que c’en est diabolique. Ne nous remerciez pas.