La saison 2 de Westworld a enflammé nos cerveaux… mais pas les audiences

Westworld possède l’ambition artistique d’un Game of Thrones, mais ses audiences plutôt timides confirment son statut d’œuvre pour initié·e·s.

© HBO

Dimanche 24 juin, HBO diffusait le dernier épisode de la saison 2 de Westworld, le puzzle narratif de Lisa Joy et Jonathan Nolan, dans lequel androïdes et humains s’affrontent aussi bien physiquement que philosophiquement. Si les redditors et les sériephiles étaient à fond, Nielsen a des nouvelles plus mitigées à annoncer. La firme leader dans le domaine des mesures d’audience a calculé que ce season finale a rassemblé 1,56 million de spectateur·rice·s devant leur petit écran. Par rapport à la dernière saison, la série accuse une baisse d’un peu plus de 20 % tant au global que chez les 18-49 ans. Il faut tout de même prendre en compte le fait que les séries HBO ne sont plus autant regardées de façon linéaire qu’il y a quelques années.

D’ici trois jours, Nielsen prévoit donc des audiences autour de 3 millions de personnes, puis quand tous les moyens de consommation légaux auront été pris en considération (HBO Go, HBO on demand, etc.), cette saison 2 de Westworld devrait avoir été visionnée par 10 millions de personnes en moyenne, par épisode. Voilà qui n’est pas si mal, mais pas dingue non plus si l’on compare ce blockbuster (en termes de moyens financiers) à un certain Game of Thrones, dont les audiences n’ont cessé d’augmenter au fil des saisons, atteignant en saison 7 une moyenne de 30 millions de spectateur·rice·s par épisode.

La comparaison avec GoT est tout de même assez dure pour Westworld, puisqu’on parle d’un côté de la série la plus populaire de ces 10 dernières années (avec The Walking Dead qui a aussi vu ses audiences décliner cette saison) là où la série robotique n’a eu que deux saisons pour s’installer dans l’inconscient collectif. De toute façon, son niveau de complexité, qui a encore augmenté en saison 2, la destine à un public plus confidentiel.

Reste que des audiences qui déclinent entre la première et la deuxième saison n’augurent rien de bon pour l’avenir du show, qui, heureusement, a déjà été renouvelé pour une saison 3. HBO aura-t-elle les moyens de se payer sa Ferrari assez longtemps pour que Lisa Joy et Jonathan Nolan puissent nous raconter leurs histoires jusqu’au bout ?

En France, la saison 2 de Westworld est disponible sur le bouquet OCS.