En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Pour sa saison 4, Unbreakable Kimmy Schmidt embrasse, à sa façon, le mouvement #MeToo

On fait confiance à Kimmy, Titus et Jacqueline pour nous faire marrer sur un sujet qui ne s’y prête pas vraiment : le harcèlement sexuel au travail.

Kimmy Schmidt a beau être "unbreakable", toutes les bonnes choses ont une fin. Et quoi de mieux que de finir au sommet et dans la fleur de l’âge plutôt que de passer des saisons supplémentaires à s’étioler ? Dans la première moitié de cette saison 4, qui sera disponible le 30 mai sur Netflix, Kimmy tente une incursion dans le monde des adultes. Et que font les adultes ? Ils travaillent dans une start-up, apparemment.

Fraîchement employée chez Giztoob à un poste encore indéterminé, notre héroïne va se frotter au problème sensible du harcèlement sexuel en entreprise. Mais comme on est dans une comédie imaginée par Tina Fey et Robert Carlock, Unbreakable Kimmy Schmidt s’attaque d’une façon inattendue à ce fléau désormais massivement dénoncé par le mouvement #MeToo.

Comme ils l’ont fait précédemment dans feu Great News (cette excellente sitcom vient d’être annulée après deux saisons), les deux showrunners renversent le rapport genré : ici, c’est Kimmy qui, parce qu’elle est maladroite et peu consciente des normes, est accusée de harcèlement sexuel. DRAMAAAAAA !

La première moitié de la quatrième et dernière saison d’Unbreakable Kimmy Schmidt sera disponible le 30 mai sur Netflix. La seconde partie, elle, sera lancée plus tard dans l’année, vers l’automne.