En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La saison 2 de Marseille va mettre en scène une femme politique d'extrême droite

Le tournage de la saison 2 de Marseille débute en avril dans la cité phocéenne. 

marseille-feat

En dépit de critiques plutôt mauvaises, la série Marseille a bien été renouvelée pour une saison 2 par Netflix. Ce mercredi 1er mars, lors d'un event à Berlin où elle présentait ses nouveautés, la plateforme américaine a annoncé que le tournage reprendrait le 18 avril prochain à Marseille.

Côté casting, les noms des deux acteurs principaux, Benoît Magimel et Gérard Depardieu, n'ont pas encore été confirmés mais on voit mal comment la série pourrait s'en passer. L'intrigue de cette deuxième saison reste secrète. On a seulement appris qu'elle mettrait en scène une jeune femme appartenant à un parti d’extrême droite. On ne peut évidemment pas s’empêcher de penser à l’ascension politique ces dernières années de Marion Maréchal-Le Pen, la petite-fille du cofondateur du FN, Jean-Marie Le Pen. À 27 ans, elle est actuellement députée et conseillère régionale en PACA.

Pour en revenir à la série, cette saison 2 semble donc prendre un tournant véritablement politique et une optique plus réaliste. Dan Franck, scénariste aux commandes de la première saison, fera cette fois équipe avec Philippe Pujol, qui a reçu le prix Albert-Londres en 2014 pour sa série de papiers sur les quartiers nord de Marseille. Le résultat de cette collaboration ne sera pas visible avant la fin 2017, voire début 2018.

Marseille se retrouve donc dans une position pas facile : elle ne peut pas vraiment jouer avec les élections présidentielles, qui auront déjà eu lieu, mais elle devra probablement adapter son scénario en fonction des résultats et du climat en France, pour ne pas être complètement à côté de la plaque.