Des Simpson à The Big Bang Theory, quand Stephen Hawking s’invitait dans nos séries

Si les travaux scientifiques de Stephen Hawking l’ont fait passer à la postérité, ses apparitions télé l’ont fait entrer à jamais dans la pop culture.

© Fox

L’astrophysicien et cosmologiste Stephen Hawking s’est éteint ce mercredi 14 mars, à l’âge de 76 ans. Tout en tentant de percer les mystères de l’Univers, il s’est efforcé de rendre sa discipline, infiniment complexe, accessible au plus grand nombre, à l’instar de personnalités scientifiques comme Neil deGrasse Tyson ou Bill Nye. Et comme eux, il n’a jamais refusé de se mettre en scène pour amuser la galerie, et rire de lui-même.

Les séries l’ont donc accueilli à bras ouverts, en chair et en os ou en animation, pour lesquelles il prêtait volontiers sa voix de synthèse. Génie parmi les génies dans Star Trek: The Next Generation (saison 6, épisode 26) aux côtés du lieutenant commandant Data, d’Albert Einstein et Isaac Newton, il jouait une partie de poker pleine d’espièglerie où fusent les vannes bien mordantes sur la force de gravitation et le principe d’incertitude.

De Star Trek à Futurama, il n’y a qu’un pas… que l’on peut aisément franchir en se basant sur la théorie des cordes, que Stephen Hawking ne saurait renier ! De 2000 à 2011, l’astrophysicien rendra plusieurs fois visite à Bender et Fry et fera même la promotion du jeu inspiré de la série, Futurama: Worlds of Tomorrow, en compagnie de George Takei, Bill Nye et Neil deGrasse Tyson.

Il fera un arrêt à Springfield pour se mettre au vert… ou plutôt au jaune, dans l’autre show d’animation créé par Matt Groening, Les Simpson. Là encore, de 1999 à 2010, Stephen Hawking se paiera du bon temps dans plusieurs épisodes, n’hésitant jamais à rire de son handicap (causé par la maladie de Charcot) et de sa voix de synthèse, rappelant ainsi que ses traits d’esprit (et son esprit tout court) étaient sa plus grande richesse. L’un des producteurs exécutifs des Simpson, Matt Selman, a d’ailleurs tenu à lui rendre hommage dans un tweet :

Traduction : "Adieu Stephen Hawking, la plus intelligente guest star de la brève histoire des Simpson."

Enfin, de 2012 à 2017, il choisit d’apparaître dans la série qui a rendu cool les geeks, quitte à en faire des stéréotypes, The Big Bang Theory. On retiendra surtout sa rencontre avec son fan number one, Sheldon Cooper, qui a dû laisser des traces chez le jeune scientifique. La boucle était bouclée pour celui qui a consacré une partie de ses travaux à étudier la théorie du Big Bang.