En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Trailer : South Park s’attaque aux suprémacistes blancs dès son season premiere

La série de Trey Parker et Matt Stone est toujours au cœur de l’actualité.

Le show le plus politiquement incorrect revient pour une 21e saison et frappe fort dès le premier épisode. Ce season premiere, qui sera diffusé ce mercredi 13 septembre sur la chaîne Comedy Central, a pour titre "White People Renovating Houses" et s’en prend au mouvement nationaliste blanc, qui sévit en ce moment même aux États-Unis, si l’on en croit le trailer. Les showrunners n’ont jamais eu peur de s’attaquer à bras-le-corps aux problématiques sociétales qui divisent les Américains et ce premier épisode en est la preuve.

Il devrait s’intéresser au voyage initiatique du géologue Randy, qui va comprendre "ce que cela signifie d’être blanc dans la société actuelle". Dans le trailer, on aperçoit une marche nerveuse de nationalistes blancs portant des torches tiki, une scène ressemblant aux récents rassemblements de Charlottesville. Les manifestants néonazis scandent même "You will not replace us" et certains écriteaux indiquent "You took our jobs!", autant de commentaires et propagandes racistes qui perpétuent de nombreux clichés sur les communautés non blanches. Randy finit tout seul au tribunal face aux suprémacistes qui n’hésitent pas à sortir le drapeau confédéré à la moindre occasion, même pour tuer une abeille.

On n’en attendait pas moins de South Park dans cette nouvelle saison, la série nous ayant habitués à s’attaquer avec humour et (im)pertinence aux différentes polémiques et enjeux politiques qui animent les États-Unis. Et cela se perpétue dans tout l’univers étendu de South Park puisqu’on a récemment appris que la difficulté du prochain jeu vidéo, South Park : L’Annale du destin, change selon la couleur de peau de votre avatar. Ils sont trop forts.