En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Selon son créateur, la saison 12 de The Big Bang Theory pourrait bien être la dernière

"The whole universe was in a hot dense state"…

En mars dernier, la comédie la plus regardée actuellement aux États-Unis avait été renouvelée pour une saison 11, qui débutera en septembre prochain, et une douzième. Le cocréateur de The Big Bang Theory, Chuck Lorre, est revenu sur l’avenir du show lors d’une interview accordée au Hollywood Reporter, dans le cadre du tour de presse d’été de la Television Critics Association.

"On ne pensait jamais arriver à une 11e année, alors on a encore moins réfléchi à ce qui pourrait se passer après la 12e. On peut aisément penser que ça pourrait marquer la fin de la série, mais je suis juste émerveillé que l’on soit encore là."

Tout cela est bien à mettre au conditionnel, car, de son côté, la nouvelle boss de CBS, Kelly Kahl, voit bien le show "durer 20 ans". On la comprend. Tant que la sitcom est un succès d’audience, pourquoi irait-elle tuer la poule aux œufs d’or ? Reste que les acteurs et actrices, sur lesquels tient tout le show, se lasseront peut-être de jouer les éternels nerds après 12 ans de bons et loyaux services, même en étant grassement payés (entre 450 000 et 1 million de dollars par épisode).

En attendant, la poule aux œufs d’or fait des petits puisque la tenue des TCA a aussi permis à l’équipe de promouvoir le spin-off Young Sheldon, qui comme son nom l’indique, se penchera sur l’enfance du petit génie aussi insupportable qu’attachant de TBBT. Des crossovers entre les deux séries ne sont pas à exclure en cas de succès du dernier-né, qui verra le jour le 25 septembre prochain.