En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Un début de saison 3 cryptique pour The Leftovers

The Leftovers est repartie pour un dernier tour de piste sur HBO (et OCS en France). Et comme à chaque début de saison, la série de Damon Lindelof et Tom Perrotta a le chic pour nous dérouter. 

On avait quitté Kevin et sa famille à la fin de la saison 2 sur un épisode particulièrement bouleversant, qui voyait le flic dépressif renaître tel un Jésus des temps modernes, puis retrouver sa famille, alors que le chaos s'abattait sur la ville de Miracle, cible des Guilty Remnant. Même en ayant quelques questions qui nous trottaient encore dans la tête (mais que serait The Leftovers sans sa dose d'inexplicable ?), ce sublime épisode aurait aussi pu signer la fin de la série. Il faut dire que Damon Lindelof, traumatisé par le bashing contre la fin de Lost dont il a été victime, a retenu la leçon, et semble nous offrir une petite fin à chaque season finale de The Leftovers.

Si le showrunner ménage ses sorties, il sait aussi soigner ses entrées. Souvenez-vous de la saison 2, qui débutait par une scène d'accouchement préhistorique, puis nous introduisait pendant tout un épisode une nouvelle famille (les Murphy) inconnue au bataillon, dans un nouveau lieu.

Le début de la saison 3, lancée le 23 avril sur HBO et proposée en avant-première quelques jours lors de l'ouverture du festival Séries Mania, s'avère tout aussi cryptique, à un détail près. L'intrigue reprend bien à Miracle, 3 ans après les événements qui ont mené une cinquantaine de membres de la secte Guilty Remnant à la mort, dans des circonstances bien floues. On retrouve donc un Kevin et une Nora en apparence apaisés. De nouveaux couples se sont formés (on vous laisse les découvrir) et la fille de Kevin, Jill, a quitté le cocon familial.

Lors de la récente Master Class de Damon Lindelof qui s'est tenue à Séries Mania, le showrunner a expliqué que le sentiment de confort l'ennuyait profondément et qu'il aimait par-dessus tout explorer de nouvelles pistes. On sent clairement ce désir pointer dans ce season premiere, où le ton de la série change légèrement. Si le poids du deuil impossible pèse toujours sur les personnages, certaines scènes ont carrément des airs de sitcom malaise. On pense à Dean le complotiste qui raconte son histoire sur la future invasion des chiens à Kevin, ou encore à cette scène un peu folle entre Nora et un Kevin pris en flagrant délit de (fausse) tentative de suicide. Lors de la projection des deux épisodes à Séries Mania, les spectateurs ne s'y sont pas trompés, lâchant des rires francs de temps à autre.

Un nouveau puzzle

theleftovers-end-feat

En réalité, ce traitement plus léger semble là pour accentuer le malaise des personnages, en particulier de Kevin et Nora (Justin Theroux et Carrie Coon, toujours parfaits) qui se mentent à eux-mêmes. Dans l'épisode suivant, on suit en effet une Nora doublement traumatisée, par la perte de ses enfants lors du Sudden Departure mais aussi par celle, plus récente, de Lily. On la sent plus fragile que jamais alors qu'elle suit un étrange personnage lui promettant de l'envoyer là où sa famille se trouve.

Jusqu'ici, ce début de saison 3 parait plutôt cohérent. C'était sans compter sur les flash-backs et flash-forwards qui encerclent cette intrigue principale. On suit donc en parallèle une famille très croyante vivant en 1844, à laquelle on a promis un ticket pour rencontrer Dieu. Elle se plie chaque jour à un rituel spécifique et finit par être la risée du village en étant la seule à encore croire aux prédictions du prêtre, qui ne se réalisent pas. Alors qu'on pensait qu'il ne s'agissait que d'une illustration de la croyance sans connexion avec l'intrigue principale, un flash-forward dévoile une Nora méconnaissable (beaucoup plus âgée) qui semble s'occuper de pigeons voyageurs, animaux déjà au cœur des rites du prêtre en 1844.

Ajoutez à cela de nouvelles scènes en Australie (temps présent ou futur, difficile à dire) où une poignée de femmes recherchent Kevin alors que son père, disparu depuis un bon moment, refait aussi surface là-bas. Tout cela se produit alors qu'on reste sans nouvelles des Guilty Remnant (quoi, plus de Liv Tyler ?), apparemment tous décédés lors d'un massacre déguisé en incident...

Vous l'aurez compris : The Leftovers empile les mystères en ce début de saison 3, comme au bon vieux temps d'une certaine Lost... On sent venir pointer le piège du trop de questions posées et pas assez de temps pour y répondre. Malgré cette inquiétude, faisons confiance à Damon Lindelof. Le showrunner a promis que s'il n'allait pas apporter une réponse claire au Sudden Departure, les autres questions de la série devraient trouver une forme de résolution. Justin Theroux confirmait récemment ses dires sur Biiinge. On en saura plus sur cette histoire de potentiel messie. En revanche, n'attendez pas une grande réponse toute faite sur le sens de la vie. Let the mystery be.

La saison 3 de The Leftovers est actuellement diffusée sur OCS en France