En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

dwighteugene

The Walking Dead : la loyauté a un prix

Au menu de cet épisode 11 : des gros cornichons et des trahisons de tous les côtés. Attention, spoilers.

dwighteugene

©️ AMC

Après deux épisodes consacrés à Rick et son groupe, The Walking Dead opère un léger retour dans le temps et l'espace. On se retrouve de nouveau plongé dans le quotidien des Sauveurs, peu après l'épisode du mid-season. Negan revient et trouve Fat Joey mort, apprenant au passage la fuite de Daryl. En conséquence, Dwight passe un sale quart d'heure tandis qu'Eugene découvre avec effroi le système hiérarchique instauré par le leader des Sauveurs. Avec beaucoup d'humour mais une certaine lenteur, "Hostiles and Calamities" va se concentrer sur le parcours croisé de ces deux personnages plus liés qu'il n'y paraît.

L'épisode est monté de façon à alterner les séquences sur Eugene et sur Dwight. Chacun va être amené à prendre des décisions en rapport avec la loyauté. Si Dwight semble croire de moins en moins en le sytème de Negan, Eugene va trouver un certain luxe à vivre dans leur forteresse. Il faut dire que contrairement à Daryl, affamé et séquestré, Negan va d'entrée de jeu proposer une belle chambre à Eugene et lui prêter trois femmes de son harem.

Sherry fais-moi peur

Mensonges et manipulations sont au cœur de ce onzième épisode et c'est Dwight qui ouvre le bal. Pour éviter de se faire allumer par Negan après l'évasion de Daryl, Dwight joue à fond la carte de la loyauté en assurant à son leader qu'il est Negan aussi. C'est un retour par la case prison pour Dwight, qui avait déjà été séquestré après une tentative de fuite aux côtés Sherry et de sa sœur Tina. On est témoin d'une nouvelle preuve de la tyrannie exercée par Negan : il est impossible de s'en aller de son sanctuaire une fois entré en son sein.

Une importante révélation est faite dans cet épisode. On découvre que c'est Sherry, et non Jesus, qui a libéré Daryl de sa cage. L'objectif de la femme de Dwight était de créer une diversion pour mieux s'enfuir. Ce dernier l'apprend dans une scène émouvante, à la lecture d'une lettre énoncée par Sherry en fond. Dwight, qu'on pensait sans cœur après ses multiples frasques et violences envers Daryl, est finalement toujours amoureux de sa bien-aimée.

dwightlettre

©️ AMC

Il cache précieusement dans un vieux paquet de cigarettes une moitié de clope avec le rouge à lèvre de Sherry sur le filtre. Mais surtout, il a gardé son alliance malgré le danger qu'elle représente. Pas sûr que Negan, qui ne pardonne aucun rapprochement avec les femmes de son harem, n'apprécierait une telle marque d'amour. Un harem où il ne fait pas bon vivre, puisque Sherry écrit mot pour mot dans sa missive : "Vivre au sanctuaire est bien pire que la mort."

Malgré cet élan de sentiments, Dwight va suivre les conseils d'Emmett Carson qui aurait mieux fait de se taire. Le docteur prétend que pour vivre à la forteresse des Sauveurs et s'adapter à leur mode de vie, il est nécessaire de faire taire tout sentiment en soi. C'est pourquoi Dwight va piéger le docteur, protégeant ainsi Sherry de Negan qui la croit morte. Le premier stratagème de l'épisode aura fonctionné à merveille, puisque Emmett finit brûlé dans le four crématoire.

Juste après cette séquence, Negan tease le futur des événements. Quand il parle d'un deuxième docteur à ses Sauveurs pour remplacer Emmett, il n'indique pas Eugene même s'il se tourne vers lui. Non, il pense à Harlan Carson, le frère d'Emmett, qui œuvre à la Colline. Or, Daryl est en ce moment même en train de s'y rendre pour former les unités. Voilà qui annonce une réunion au sommet chez le peureux Gregory.

Eugene le lâche

Les séquences avec Eugene sont beaucoup plus drôles et détente que celles de Dwight. Ses premiers pas dans le sanctuaire des Sauveurs s'effectuent avec un certain confort : livres, jeux vidéo, gros cornichons à volonté... Le scientifique se permet même d'écouter "Easy Street", de quoi rendre fous les spectateurs qui pensaient pouvoir oublier cette infâme musique. On sourit également de le voir mener ses expériences chimiques pour impressionner les femmes de Negan, puis passer de "folles" soirées sur sa console Atari 2600. Habillé en Heisenberg des années 1980, Eugene dépote.

Au milieu de ce confort, le scientifique se plaît et s'épanouit davantage qu'avec les Alexandriens. Il faut dire qu'il gagne rapidement la confiance de Negan. Ce dernier lui accorde une véritable importance grâce à son intelligence hors du commun, et préfère le caresser dans le sens du poil plutôt que de le séquestrer comme Daryl. Une fois de plus, le leader des Sauveurs a bien analysé son adversaire. Mais dans ce duel qui voit s'affronter deux opposés, Eugene ne faiblit pas malgré ses tremblements. Au contraire, il en profite pour balancer un flot de mensonges et s'inventer un CV quatre étoiles histoire d'impressionner l'homme à la batte.

eugenebad

©️ AMC

Eugene a toujours été un maître des bobards et donc de la manipulation. Rappelez-vous de ses mensonges sur le camp de Washington, qui lui avaient valu une profonde haine de la part du groupe. Mais ici, il semble abandonner Rick pour Negan. Comme il le montre au cours de la scène de la queue, Eugene prend confiance en lui et montre une certaine arrogance envers les Sauveurs possédant un matricule en deçà du sien. Il refusera également d'empoisonner Negan, de peur des représailles s'il venait à échouer. Et tout simplement pour se réserver une place de choix au côté du puissant leader.

Eugene va même jusqu'à trahir les siens en exprimant de vive voix "je suis Negan". Irait-il jusqu'à bafouer les morts de Glenn et d'Abraham, son meilleur ami ? De mon point de vue, Eugene cherche seulement à gagner la confiance de Negan pour mieux lui planter un couteau dans le dos. Jamais il ne pardonnera à Negan d'avoir exécuté son ami sans aucune pitié. D'ailleurs, la dernière scène qui voit enfin les deux personnages centraux de l'épisode se rencontrer va dans ce sens. Dwight est plus que jamais opérationnel pour une rébellion et il est palpable que leur loyauté envers Negan n'est qu'une illusion.

Cette réunion ne manque pas d'humour une fois de plus. La dernière fois qu'ils s'étaient croisés, dans l'épisode 14 de la saison 6, Eugene avait croqué à pleines dents les testicules de Dwight. Ici, le scientifique engloutit devant Dwight un énorme cornichon. Un subtil rappel à cette scène douloureuse pour le sauveur et un passage qui ne fait que confirmer le ton plus léger de la suite de cette septième saison.

En France, The Walking Dead est diffusée en US+24 sur OCS Choc.