En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Après une petite saison, Vinyl est annulée par HBO

Après une petite saison et un renvoi de showrunner, HBO a décidé de débrancher Vinyl

Vinyl-feat

(© HBO)

C'était l'évènement sériel du début de l'année 2016 : un pilote fiévreux et inspiré (réalisé par Martin Scorsese), Mick Jagger en super-consultant, un casting racé (Bobby Cannavale, Olivia Wilde et une pléiade de seconds rôles au poil) et un showrunner chevronné, Terence Winter.

Si la première saison de Vinyl n'a pas été parfaite, manquant parfois d'arcs narratifs clairs pour ses personnages, la musique, la reconstitution historique des seventies ou encore la performance de Bobby Cannavale sont à saluer. HBO avait d'ailleurs renouvelé rapidement son nouveau show à l'aura prestigieuse.

Mais quelques mois après, première alerte : Terence Winter est remercié pour ses services. Une décision étonnante quand on connaît la relation entre l'homme et HBO, avec laquelle il travaille depuis Les Soprano et à qui il a donné Boardwalk Empire. Dans un communiqué, la chaîne explique :

"Après un examen attentif, nous avons décidé de ne pas lancer de saison 2 de Vinyl. Évidemment, la décision n'a pas été facile. Nous avons un immense respect pour l'équipe créative et le casting, qui ont travaillé dur et ont mis toute leur passion dans ce projet."

Vinyl a été victime de la crise que connaît HBO, depuis l'échec de la deuxième saison de True Detective et la montée en puissance des séries diffusées sur Netflix. Le nouveau boss de la programmation de la chaîne câblée, Casey Bloys, affiche sa volonté de faire le ménage en annulant cette série développée par son prédécesseur, Michael Lombardo.

Aucune décision n'a encore été prise quant à une annulation ou une saison 3 de True Detective. À la lumière de cette soudaine suppression de Vinyl, on ne donne pas cher de sa peau, à moins que Matthew McConaughey ne vienne la sauver lui-même.

Pour le meilleur ou pour le pire, HBO fait peau neuve.