Ⓒ Netflix

Netflix reconduit 3% pour une quatrième et dernière saison

Le Continent, l'Autre Rive et la Coquille vont imploser. Attention, spoilers.

3%, la première série originale de Netflix intégralement tournée et produite au Brésil, touchera bientôt à sa fin. La plateforme de streaming l’a annoncé sur son Twitter hispanique, confirmant par ailleurs le renouvellement du show pour une quatrième saison. La série dystopique se déroule dans un univers inégalitaire, où la société est divisée entre les plus riches et les plus pauvres. Une fois par an, les personnes démunies peuvent passer un test appelé le Processus pour passer sur l’Autre Rive, une terre utopique où la misère n’existe pas. Mais seuls 3% des candidats ont une chance d’atteindre ce petit paradis.

Depuis, les choses ont bien évolué. Michele, qui avait gagné sa place sur l’Autre Rive en saison 1, est parvenue à créer un troisième endroit pour la population. Les citoyens de la Coquille survivent grâce aux ressources et aux technologies dérobées à la société élitiste. Malheureusement, ce nouveau havre de paix est en partie détruit suite à une tempête de sable, qui oblige Michele à renvoyer son peuple sur le Continent le temps des réparations. À leur retour, ses citoyens découvrent avec stupeur qu’ils doivent également passer un test pour revenir sur la Coquille.

Publicité

Publicité

"Nous sommes très heureux d’annoncer que 3% aura droit à une quatrième et dernière saison, où nous pourrons découvrir la fin de cette belle histoire. C’est notre première série brésilienne originale et nous sommes déjà très excités à l’idée du renversement du Conseil !"

Avec son système de méritocratie sur le déclin, la société de 3% devra trouver une nouvelle alternative dans la saison 4, qui tournera très certainement autour des dissonances d’opinion entre Michele et Joana. Netflix n’a pas encore confirmé le nombre d’épisodes ni même quand sera diffusée la saison 4.

Les trois premières saisons de 3% sont disponibles en intégralité sur Netflix.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 30/08/2019

Copié

Pour vous :