Ⓒ Netflix

Aaron Paul revient sur cette lettre de Jesse dans le film El Camino

Attention, spoilers.

Le film El Camino : A Breaking Bad Movie a été accueilli de manière assez mitigée par les fans de la série. Mais que vous ayez ou non apprécié ce ride nostalgique en compagnie de Jesse Pinkman, on ne peut lui ôter sa puissance émotionnelle. C’est particulièrement vrai dans la dernière partie du long-métrage de Vince Gilligan, où les caméos se multiplient. Parmi eux, on trouve une discrète mais importante référence à un personnage proche de Jesse, qui a vécu un traumatisme dans la saison 5 : le jeune Brock Cantillo.

À la fin d’El Camino, Jesse arrive finalement en Alaska avec l’aide d’Ed, aka le "Disappearer". Là, il lui confie un dernier objet avant d’abandonner son identité derrière lui. Il s’agit d’une lettre verte adressée à Brock Cantillo, le fils d’Andrea Cantillo. Si la mémoire vous fait défaut, il s’agit d’une ex-copine de Jesse tuée par Todd après que le chimiste a tenté de s’échapper du gang de néonazis pour la première fois. Jesse vengera finalement sa mort dans l’épisode "Felina", en étranglant le neveu de Jack.

Publicité

Dans une fin alternative, Vince Gilligan avait prévu une scène de route plus longue, où Jesse passait la frontière alors que les mots de la lettre résonnaient en voix off. On ne sait toujours pas précisément quel est son contenu, mais Aaron Paul s’est laissé aller à quelques confidences pour Entertainment Weekly :

"La lettre adressée à Brock fut l’une des premières choses qu’a rédigées [Vince Gilligan] pendant l’écriture du scénario. Quand il a terminé la lettre, il a commencé à dresser l’intrigue. À l’origine, le film se terminait sur la lecture de cette lettre via une voix off, pendant que Jesse roulait vers l’Alaska.

On pouvait donc savoir ce qui était écrit à l’intérieur. C’est tout simplement déchirant, magnifique et sincère. Mais Vince a pensé que c’était mieux de ne pas savoir. Et il avait raison, on n’a pas besoin de savoir. Même si moi j’ai la chance de connaître son contenu.

J’ai promis à Vince que je ne révélerai jamais son contenu. Je dirais juste que Jesse a été plus ouvert et honnête que jamais. En gros, c’est une lettre où il demande pardon, et c’est tout."

Ainsi, on a la confirmation que la rédemption de Jesse est complètement achevée avec El Camino. Le créateur de Breaking Bad aurait pu en décider autrement puisqu’il avait une seconde idée de fin alternative, celle-ci très surprenante. Vince Gilligan a imaginé un dénouement où notre héros finissait en garde à vue puis en prison pour payer ses crimes entrepris avec Walt.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 15/10/2019

Copié

Pour vous :