© Netflix

Le créateur de Black Mirror, à ceux qui n’ont pas aimé Bandersnatch : "allez vous faire foutre !"

Charlie Brooker n’a pas le temps pour vos réclamations…

(© Netflix)

Ce 28 décembre, Netflix lançait Bandersnatch, un épisode très spécial de Black Mirror, qui offrait aux abonné·e·s une expérience assez inédite dans le monde des séries : choisir la direction que prend l’intrigue, ouvrant ainsi la voie à de multiples fins possibles. Coécrit par Charlie Brooker, le créateur de Black Mirror, et Annabel Jones, productrice exécutive, et réalisé par David Slade (qui avait déjà réalisé l’épisode 5 de la saison 4, "Metalhead"), Bandersnatch a reçu des critiques plutôt mitigées.

Publicité

Avec un score de 74 % du côté des critiques et de 63 % du côté de public sur Rotten Tomatoes, on est très en dessous des précédents épisodes de l’anthologie de SF. Le principal reproche fait par les fans de la série, c’est de justement leur donner trop de choix. À croire que le visionnage de séries est voué à rester une activité passive. Interviewé par le Huffington Post, Charlie Brooker, aux côtés de sa partenaire Annabel Jones, est revenu sur les griefs du public :

"Ce qui est intéressant, c’est qu’on a différentes réactions de différentes personnes, en fonction de leurs attentes. Donc certaines disent : 'Oh, je suis une merde à ce genre de trucs.' Et vous leur répondez : 'Non, non, pas de souci, c’est fait exprès, vous allez échouer.' On essaye de vous faire échouer plusieurs fois pour que vous tourniez un peu en rond, avant de revenir sur vos pas, et tout ça, c’est construit dans l’histoire.

Il y a aussi certaines personnes qui disent 'Je ne veux pas avoir à faire des choix', 'Je refuse de faire ces trucs'… Eh bien, allez vous faire foutre. Faites autre chose ! Et il y a aussi des gens qui pensent 'Oh, c’est trop simple pour un jeu' ou 'Les jeux vidéo ont déjà fait ça avant' — eh bien, ce n’est pas sur une plateforme de jeu, c’est sur Netflix. Je sais parfaitement ce qu’est un jeu vidéo, merci."

Si Bandersnatch a déstabilisé son public, l’épisode a surtout représenté un sacré défi d’écriture. Un challenge qui s’est d’ailleurs avéré plus complexe que prévu, et dont la mise en scène a un peu débordé sur le planning de la saison 5 de Black Mirror – qui du coup a été retardée.

Publicité

Bandersnatch est disponible sur Netflix, indépendamment des quatre premières saisons de Black Mirror.

Par Delphine Rivet, publié le 11/01/2019

Copié

Pour vous :