© FOX

L'acteur d'Empire Jussie Smollett accusé d'avoir menti sur son agression

L'acteur, soupçonné d'avoir mis en scène l'agression dont il a été victime, s'est rendu aux autorités ce jeudi.

© FOX

Ce jeudi 21 février, Jussie Smollett, plus connu pour son rôle de Jamal Lyon dans la série Empire, vient d’être inculpé par le procureur du comté de Cook. Après avoir éveillé les doutes de la police ces derniers jours, qui le soupçonnait d’avoir mis en scène son agression, l’acteur s’est finalement rendu aux autorités. Il sera prochainement jugé pour "trouble à l’ordre public et dépôt de fausse plainte".

Publicité

En janvier dernier, l’acteur noir et gay avait en effet déclaré avoir été agressé en plein centre de Chicago par deux individus proférant des "insultes racistes et homophobes". L’histoire avait alors suscité une vive émotion sur les réseaux sociaux et les soutiens ne se sont pas fait attendre.

Mais ce dimanche, la police émettait des doutes sur la véracité de sa déclaration. La semaine passée, deux hommes, suspectés d’être les agresseurs présumés, ont été interrogés puis, finalement, relâchés par les forces de l’ordre. Les deux frères, Ola et Abel Osundairo, figurants sur la série Empire, affirment que Jussie Smollett leur a demandé d’acheter la corde qui aurait servi à la prétendue agression. La chaîne d’informations CBS 2 rapporte de son côté que les deux hommes auraient été payés 3 500 dollars (environ 3 085 euros) par l’acteur pour mettre en scène son attaque.

Aujourd’hui, la police se tourne donc vers la star d’Empire pour connaître le fin mot de l’histoire : "Le bureau du procureur du comté de Cook a approuvé les charges criminelles de trouble à l’ordre public et dépôt de fausse plainte à l’encontre de Jussie Smollett", a déclaré sur Twitter Anthony Guglielmi, porte-parole de la police de Chicago.

Publicité

Les avocats de Jussie Smollett ont quant à eux réagi aux accusations pesant sur leur client : "Comme tout autre citoyen, Jussie Smollett bénéficie de la présomption d’innocence, particulièrement dans une enquête comme celle-ci au cours de laquelle des informations, à la fois vraies et fausses, ont constamment fuité. Compte tenu de ces circonstances, nous avons l’intention de mener une enquête approfondie et de défendre vigoureusement [notre client]".

S’il est reconnu coupable, Jussie Smollett risque jusqu’à trois ans de prison.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 21/02/2019

Copié

Pour vous :