Brand

Happy young two black women lying down in the couch watching tv « n

Les bonnes excuses pour justifier votre consommation de séries auprès de vos proches

Pour lancer la mode du “stay home-order in”

On vous reproche de passer plus de temps devant vos séries préférées plutôt qu’en soirée ? Qu’à cela ne tienne, Konbini et Uber Eats vous livrent tous les arguments bétons à avancer pour clouer le bec à ces haters du chill une bonne fois pour toutes !

"J’ai toujours un sujet de conversation suscitant l’intérêt de mes pairs."

Une soirée barbante ? Un date un peu foireux ? Un repas de famille qui dérive en terrain miné ? Votre connaissance encyclopédique en matière de séries vous permettra de renverser n’importe quelle situation périlleuse en ouvrant le débat sur un sujet trendy qui mobilisera l’assemblée. Vous voilà désormais grand maître du lien social : les gangs criminels des années 20, ou encore les complexités du métier d’agent d’artistes.

Publicité

"Je suis devenu expert en médecine, en contre-espionnage, en braquage et en intelligence artificielle sans quitter mon canapé."

Publicité

© enviromantic

Voilà un argument qui devrait bien calmer les détracteurs qui vous accusent de perdre votre temps. Surtout lorsqu’il s’agira d’aider un pote à lancer sa start-up, de diagnostiquer un rhume des foins ou de braquer une banque (ce que l’on vous déconseille vigoureusement). Ou lorsque viendra l’heure du soulèvement des robots.

"Je m'intéresse à la sémantique des langues étrangères pour un futur projet de vie. "

Ce qui fait parfaitement sens, compte-tenu de votre prédisposition naturelle pour les langues vivantes, comme en témoignent vos échanges avec votre correspondant allemand en 4ème. Un argument que nul n’osera contester après vous avoir entendu discourir pendant 45 min sur les interférences sémantiques entre l’espagnol et le français.  

Publicité

"Je lance ma carrière de critique gastronomique"

Grâce aux innombrables choix de menus d’Uber Eats, vous pourrez facilement vous entraîner à devenir critique gastronomique : Goûter différents plats, reconnaître chacune des saveurs, distinguer chaque épice… Bien sûr, vous effectuez une formation à la maison, avec votre écran toujours près de vous : les différentes séries vont pouvoir vous faire ressentir chaque émotion culinaire au maximum. On vous laisse le soin d’annoncer à vos potes votre nouveau plan de carrière, mais une chose est sûre : ils ne l’auront probablement pas vu venir, et ne pourront pas s’y opposer (et vous envieront à 100%).

"Je mène une étude sur la représentation du couple dans les séries de fiction"

© Orbon Alija

En tant qu’anthropologue autoproclamé, il est de votre devoir de livrer au monde une vision éclairée sur la représentation des comportements amoureux dans les séries. Ne serait-ce que pour confirmer que ces relations idéalisées altèrent notre perception de la réalité et renforcent nos désillusions (et justifient donc un célibat prolongé). Par exemple, personne ne va vous ramener des macarons de Paris pour vous demander pardon devant l’Empire State Building. Un argument à avancer à vos potes celib’ qui ne pourront que soutenir vos recherches (voire les financer).

Publicité

"Je renoue avec les membres de ma famille."

Grâce au potentiel incroyablement fédérateur du visionnage intensif de séries, les moments passés en famille prennent une nouvelle dimension (plus supportable). À priori, aucun de vos potes ne devrait vous reprocher de bouder une soirée au profit de temps précieux passé auprès de votre mamie.

"Je réduis mon stress sans céder aux sirènes des lobbys pharmaceutiques."

Oui, la consommation de séries possède de nombreux bienfaits insoupçonnés pour la santé (à condition de ne pas en abuser, cela va de soit). Non seulement elles vous permettent de vous déconnecter de votre quotidien et d’oublier vos tracas, mais ces moments de tranquillité sont aussi l’occasion parfaite de vous évader avec un bon plat original, réconfortant, et livré en un rien de temps. Regarder un scientifique fou se métamorphoser en cornichon-espion en mangeant des mochis à la mangue est donc un passe-temps aux vertus thérapeutiques, que ce soit par l’amusement face à la série ou par la dégustation de plats commandés, qui font l’effet d’un bon câlin.

"Je profite du temps gagné grâce à la livraison pour comprendre les enjeux médiatico-numériques d’une société de services."

D’une pierre deux coups. Vous défendez votre consommation effrénée de séries télévisées, et légitimez votre petit péché mignon qui consiste à vous faire livrer un bon petit plat Uber Eats à chaque session de biiinge-watching. Oui, vous êtes un hédoniste doublé d’un fin stratège, qui ne saurait manquer l’opportunité d’étudier l’essor et le succès d’un acteur dynamique du marché de la restauration livrée (et en profiter pour goûter quelques plats livrés, par intérêt purement scientifique).

Par Uber Eats, publié le 09/04/2019

Copié