© FX Networks

featuredImage

L'extravaganza de Pose continuera dans une saison 3

YASSS QUEENS YAAASSS !

Pose, qui vient d’être renouvelĂ©e pour une saison 3 par FX, est le tĂ©moin des changements radicaux de la tĂ©lĂ©vision amĂ©ricaine en termes de diversitĂ© ces dernières annĂ©es. Si on nous avait dit, il y a deux ans, qu’une sĂ©rie sur la culture ballroom, dont une grande partie des interprètes sont des femmes trans non-blanches, serait sur toutes les lèvres et dans tous les esprits, on ne l’aurait pas cru. 

Co-créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Canals, lesquels ont fait appel à Janet Mock et Our Lady J, deux femmes trans, pour compléter leur team d’écriture, Pose a déjà remporté une multitude de prix, et s’est mis la critique dans la poche dès sa première saison.

Elle a Ă©galement Ă©tabli un prĂ©cĂ©dent en incluant dans son casting le plus grand nombre de personnes transgenres jamais rĂ©unies Ă  l’écran. Cinq d’entre elles sont d’ailleurs les hĂ©roĂŻnes flamboyantes de la sĂ©rie : Mj Rodriguez, Dominique Jackson, Indya Moore, Hailie Sahar et Angelica Ross.

Pour son deuxième chapitre, dont la diffusion a commencĂ© le 11 juin dernier aux États-Unis sur FX, elle fait un petit saut dans le temps. Nous sommes dĂ©sormais en 1990, et le "voguing", une danse nĂ©e dans les ballrooms, est sur le point d’enivrer le reste du monde grâce Ă  la chanson "Vogue" de Madonna.

On assiste aussi à la montée en puissance du mouvement ACT UP (AIDS Coalition to Unleash Power) qui lutte pour endiguer l’épidémie de SIDA, particulièrement meurtrière dans la communauté LGBTQ, et la stigmatisation des personnes atteintes du VIH. Pose n’a décidément pas fini de nous émerveiller ni de nous émouvoir.

En France, la saison 2 de Pose est diffusée sur Canal+ Séries.

Par Delphine Rivet, publié le 19/06/2019

Copié