La fin de Game of Thrones revue et corrigée par les meilleurs mèmes

Un bon moyen de sécher nos larmes (ou d'apaiser notre colère, c'est selon) : se jeter dans la fosse à mèmes qu'est Twitter.

Qu’on soit dans le camp du "whololo mais c’est tout pété cette fin !" ou du "ahmandieu comment reprendre sa vie normalement maintenant que tout s’arrête ?!", voire les deux à la fois (c’est tout à fait autorisé d’avoir des sentiments contradictoires), on a tous et toutes besoin d’évacuer, de respirer, de rire un grand coup.

Le truc magique avec internet, c’est que personne n’est tenu de rester seul avec sa peine ou sa colère, il y a forcément des millions de gens qui pensent comme vous. Mieux encore, il y a, sur les réseaux sociaux, des gens qui non seulement pensent comme vous mais ont en plus un sens inné de la moquerie, une créativité d’un niveau supérieur, et un humour au service de notre bien-être à tous et à toutes.

Publicité

On vous a donc fait une petite sélection du meilleur des mèmes sur cette dernière saison de Game of Thrones, et en particulier le final qui, à défaut de faire l’unanimité, a vraiment inspiré le bon peuple de Twitter. Attention, spoilers évidemment !

"Ils l’ont fait. Ils ont changé le grand méchant, trois fois de suite"

Publicité

"Les dialogues de Jon en saison 8 :

  • J’en veux pas
  • Tu es ma reine"

Publicité

"Saviez-vous que Daenerys Targaryen épelé à l’envers ça fait Syrenead Neyragrat, ce qui n’a aucun sens, comme l’arc narratif du personnage en saison 8"

Publicité

"Moi essayant de comprendre à quoi sert encore la Garde de Nuit"

"Yara après la déclaration d’indépendance du Royaume du Nord par Sansa :

Attends… c’était possible ?"

"Ser Davos, qui passe d’homme illettré à celui qui corrige les fautes de grammaire des autres, c’est probablement le développement de personnage le plus valable de cette série".

"Gendry quand il apprend qu’Arya vogue vers l’ouest"

"Jaime est tellement un régicide de haut niveau qu’il a essayé de tuer le roi il y a 8 saisons"

"— Oh punaise, quel bordel

— Désolé Drogon, je ne voulais pas. Vas-y, brûle-moi maintenant. Hey, tu m’as raté.

— Non Jon, c’est le POUVOIR qui a tué ma mère. Un système structurel et pesant de coercition dont nous ne sommes que des pions. Pourquoi je te brûlerais ? En faisant fondre le trône, je signale mon rejet de ce discours fait de violence et d’orgueil. De cette façon, j’ai réalisé le rêve de ma mère de briser "la roue", dans son sens foucaldien ; et en réduisant le trône à l’état de liquide, je symbolise cette fluidité sémiotique qui, je le défends, se manifeste dans la pratique de son acte discursif…"

"Est-ce que c’est une dague que je sens dans ta poche… ou t’es juste heureux de me voir ?"

"La Compagnie Dorée, trop chère, service de merde, et incapable d’exécuter une simple tâche. Je ne recommande pas."

"Quand t’as pas étudié de tout le semestre mais que tu te tapes quand même une pure note"

"— Qu’est-ce qu’il y a à l’ouest de Westeros ?

— Bienvenue à Westworld"

Les huit saisons de Game of Thrones sont disponibles sur OCS Go, et le 27 mai, OCS diffusera le documentaire inédit Game of Thrones : The Last Watch sur les coulisses de la série.

Par Delphine Rivet, publié le 21/05/2019

Copié

Pour vous :