©Netflix

En images : Osmosis, le Black Mirror français de Netflix, arrive fin mars 2019

Une nouvelle série française arrive bientôt sur Netflix.

© Netflix

Adaptation d’une websérie diffusée sur Arte il y a plusieurs années, Osmosis va creuser le sillon de la série de science-fiction, qui ne se porte pas si mal que ça en France, après les succès critiques de Missions ou d’Ad Vitam. Cette nouvelle fiction s’inscrit davantage dans le genre de l’anticipation, avec un pitch qui rappelle immanquablement l’épisode de Black Mirror, "Hang the DJ".

Publicité

L’histoire se déroule dans un futur proche à Paris où une application, baptisée Osmosis, "a craqué" le code du véritable amour, grâce aux données récoltées par les utilisateurs, qui ont accepté qu’on leur implante une puce dans le cerveau. S’en remettre à la technologie pour trouver sa moitié, quitte à perdre son libre arbitre ? Peut-il réellement y avoir un algorithme objectif de l’amour, sentiment par définition volatile ?

Voilà, on l’espère, le genre de questions que se posera la série, qui comptera dans ses rangs des têtes connues comme Hugo Becker (Chefs, Au Service de la France, Baron Noir) et Agathe Bonitzer (La Religieuse, Le Chemin, La Belle et la Belle). Yuming Hey, Gael Kamilindi, Manoel Dupont, Stéphane Pitti, Luna Silva, Suzanne Rault-Balet figurent aussi au casting. La série a été réalisée par Julius Berg, Pierre Aknine et Mona Achache. Audrey Fouché, qui a œuvré sur Les Revenants ou encore Borgia, est au scénario. Les premières images semblent nous proposer les codes classiques de la série futuriste. Osmosis sera-t-elle la première série originale française de Netflix réussie après les échecs (du moins artistiques) de Marseille et Plan Cœur ? Réponse le 29 mars sur la plateforme.

©Netflix

Publicité

© Netflix

© Netflix

Par Marion Olité, publié le 05/02/2019

Copié

Pour vous :