Laurence Fishburne dans Ant-Man et la Guêpe. (© Disney)

Laurence Fishburne développe une série sur le Black Panther Party

Le show reviendra sur la première leadeuse féminine du parti et sa relation conflictuelle avec sa fille.

Laurence Fishburne dans Ant-Man et la Guêpe. (© Disney)

Très actif ces dernières années dans le monde des séries (Black-ish, Grown-ish, Madiba, Hannibal…), Laurence Fishburne va finalement passer dans les coulisses pour cocréer un projet qui lui tient à cœur. Le Hollywood Reporter nous apprend ainsi que l’acteur américain va produire une série sur le Black Panther Party, et plus particulièrement sur la première leadeuse féminine du mouvement, Elaine Brown, et sa fille Ericka Suzanne. Le scénario est entre les mains de la scénariste Dayna Lynne North (Insecure, Veronica Mars), qui portera également la casquette de showrunneuse.

Publicité

La série, intitulée Party Girls, se déroulera pendant les années 1970 à Oakland, en Californie. On découvrira l’adolescence cauchemardesque d’Ericka Suzanne, prise à partie suite à l’ascension de sa mère au sein du Black Panther Party. Le show plongera dans leur relation conflictuelle, avec une dimension coming of age propre aux teen dramas, et s’attardera sur la question et les enjeux de la rébellion sur une échelle différente. Pour le moment, Freeform a uniquement commandé des scripts, qui sauteront le passage traditionnel du pilote-test si le pitch convainc la plateforme de commander une saison entière.

Le parti des Black Panther est né au milieu des années 1960 en Californie, avec un programme en dix points en faveur de la liberté et de la représentation des Afro-Américains aux États-Unis. Leur manifeste demandait également la cessation des brutalités policières sur les citoyens noirs, ainsi qu’une justice pénitentiaire plus équitable pour leur communauté. Malgré la présence de figures emblématiques et porte-parole du mouvement d’extrême gauche comme Bobby Seale et Elaine Brown, les actions du FBI, du gouvernement et des conflits internes ont finalement eu raison du Black Panther Party au cours des seventies.

Par Adrien Delage, publié le 29/01/2019

Copié

Pour vous :