© Hulu

Margaret Atwood va écrire une suite à son roman The Handmaid’s Tale

Blessed be the fruit ! Trente-trois ans après avoir créé Gilead, et alors que la réalité rattrape de plus en plus la fiction, la romancière remet le couvert.

C’est Margaret Atwood en personne qui a fait cette annonce sur Twitter, teaser bien anxiogène à l’appui. Elle travaille actuellement sur une suite de The Handmaid’s Tale, intitulée The Testaments, et qui se déroulera quinze ans après les événements du premier livre, sorti en 1985.

Publicité

On apprend également que l'histoire sera narrée par trois personnages féminins, et que celle-ci n'aura pas de connexion avec la série (qui s'est déjà émancipée du matériau d'origine en saison 2). La sortie de ce nouveau roman est programmée pour septembre 2019, soit presque deux ans après le début du mouvement #MeToo.

"Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Gilead et ses rouages a été l’inspiration pour ce livre. Enfin, presque tout ! L’autre source d’inspiration, c’est le monde dans lequel on vit."

La série créée par Bruce Miller pour la plateforme Hulu a remis au goût du jour ce récit glaçant d’une Amérique divisée en castes, dans laquelle la valeur des femmes est jaugée à l’aune de leur capacité à enfanter. Lancée en avril 2017, quelques mois avant l’affaire Weinstein, la série résonne étrangement avec l’actualité depuis deux saisons, comme une vision cauchemardesque de ce qui pourrait nous attendre si nous ne nous rebellons pas. Le roman de Margaret Atwood, écrit il y a trente-trois ans, a quant à lui des airs de prémonition.

Publicité

Ce n’est évidemment pas une coïncidence si cette suite voit le jour à un moment charnière de l’histoire des droits des femmes. Si leur voix n’a jamais autant porté, leurs libertés sont aussi menacées quotidiennement. Et chaque semaine qui passe, on se demande en lisant les infos si on ne se rapproche pas doucement mais sûrement du monde totalitaire et misogyne de Gilead.

Entre une justice française fort clémente qui laisse ressortir des prédateurs sexuels avec une tape sur le poignet, et l’Amérique de Trump où il est sérieusement question de condamner à mort les femmes ayant recours à l’avortement après six semaines de grossesse, la suite de la dystopie The Handmaid’s Tale devrait avoir un goût amer…

Les deux premières saisons de The Handmaid’s Tale sont disponibles sur OCS Go.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 28/11/2018

Copié

Pour vous :