©TizianaFabi/AFP

Martin Scorsese et Leo DiCaprio planchent sur une série sur un serial killer

Les serial killers, apparemment, on ne s’en lasse pas.

© Tiziana Fabi/AFP

Le duo masculin magique du ciné US, Martin Scorsese et Leonardo DiCaprio, débarque dans le monde des séries. Lors des panels de la TCA, on a appris que les deux hommes allaient produire pour Hulu une adaptation du livre The Devil in the White City signé Erik Larson. Guess what ? Il est encore question d’un serial killer. Il s’agit plus précisément de l’histoire vraie de deux hommes dont les destins vont être liés à jamais lors de l’Exposition universelle de 1893 à Chicago. Le chemin de Daniel H. Burnham, un brillant et délicat architecte qui veut laisser son empreinte sur cette planète, va croiser celui de Henry H. Holmes, un médecin aussi beau que rusé, qui a créé son propre "château des horreurs" pharmaceutique sur le site de la foire. Un lieu construit pour séduire, torturer et mutiler des jeunes femmes. On nous promet une histoire qui embarquera le spectateur dans "un tourbillon de meurtres, de romance et de mystère durant l’âge doré" américain.

Publicité

Leonardo DiCaprio a acheté les droits d’adaptation de ce bouquin en 2010, avec dans l’idée que Martin Scorsese réalise une adaptation sur grand écran. Il souhaitait incarner le rôle du serial killer Henry H. Holmes. Le projet n’a pas vu le jour et finalement le duo de producteurs souhaite maintenant en faire une série. Ils n’ont pas mis longtemps à convaincre Hulu avec leur projet. Pour le moment, on ne sait pas si l’acteur compte encore tenir le rôle principal, et si Scorsese sera aussi à bord en tant que réalisateur. C’est possible : il avait expliqué dans une interview que pour faire une série réussie, il faut s’impliquer de A à Z comme le fait un Steven Soderbergh, et pas comme lui, qui a réalisé les pilotes de Vinyl ou Boardwalk Empire avant de partir sur d’autres projets. À moins que les deux hommes ne confient le bébé à d’autres personnes et se contentent d’en être les producteurs exécutifs, aux côtés de Stacey Sher, Rick Yorn, Emma Koskoff et Jennifer Davisson. La mini-série sera par ailleurs produite par la Paramount TV.

Alors certes, ce duo artistique qui arrive dans les séries a quelque chose d’alléchant et de glamour sur le papier. L’histoire qu’ils veulent raconter en revanche sent pour le moins la naphtaline… Après Mindhunter, le docu-série sur Ted Bundy, des séries comme You, The Alienist ou encore Once Upon a Time, le prochain film de Quentin Tarantino qui revient sur l’effroyable assassinat de Sharon Tate par Charles Manson, n’en jetez plus, la coupe est pleine (de serial killers). Une idée : et si, en cette ère post-MeToo, on laissait des femmes raconter des histoires et on se focalisait sur autre chose que la figure du tueur en série, misogyne, qui découpe de jeunes femmes en morceaux ?

Par Marion Olité, publié le 12/02/2019

Copié

Pour vous :