© AMC

Un gouverneur américain accuse les séries de zombies d’engendrer des tueries de masse

Matt Bevin blâme The Walking Dead et consorts, qui entretiennent, selon lui, "une culture de la mort".

© AMC

La violence dans The Walking Dead a souvent fait parler d’elle au cours des neuf saisons du show. À plusieurs reprises, les associations de parents sont montées au créneau contre la série, notamment à cause d’épisodes gore tels que le season premiere de la saison 7, où Negan fait de la bouillie avec les têtes d’Abraham et Glenn. Mais Matt Bevin, le gouverneur républicain du Kentucky aux États-Unis, va encore plus loin dans l’analyse de l’impact de TWD et des séries zombiesques sur la culture. Selon l’homme politique, elles feraient ainsi partie des causes à l’origine des tueries de masse qui n’ont lieu que trop souvent outre-Atlantique.

Publicité

Comme le rapporte le Washington Post, Matt Bevin a l’habitude de prendre position avec véhémence sur le sujet de la régulation des armes à feu sur le sol américain. Il reproche notamment aux jeux vidéo, aux smartphones et aux drogues psychotropes d’entraîner la naissance de pulsions meurtrières chez les jeunes. Désormais, son nouveau cheval de bataille, ce sont les séries de zombies comme The Walking Dead, qui entretiendraient "une culture de la mort" néfaste chez les spectateurs :

"Ça commence par n’importe quel type de divertissement. Mais le sujet le plus important à l’heure actuelle sur les chaînes câblées est les zombies… et je ne comprends pas, voilà où on en est.

Quand un peuple est encerclé, inondé par des œuvres qui célèbrent la mort, que ce soit des zombies ou des histoires d’avortement, on entend des milliers d’arguments pour le justifier. Ces idées s’insèrent petit à petit dans la psyché de la jeune génération, qui grandit dans une société où ces sujets sont tolérés, banalisés. Et finalement, certains esprits affectés ne seront pas capables de les gérer."

Les déclarations de Matt Bevin brassent des lieux communs et sont provocantes à dessein. En octobre 2018, le gouverneur s’était filmé en train de tirer au lance-grenades des fumigènes pour symboliser son désir d’anéantir la fraude et la corruption. Même s’il évite de la citer, sa réaction sur les séries de zombies fait suite à la fusillade de masse dans un bar de Thousand Oaks (Californie), où Ian David Long a abattu 12 personnes et blessé une dizaine d’autres. Selon le recensement de Gun Violence Archive, il s’agit de la 307e tuerie de masse de l’année 2018 aux États-Unis…

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 15/11/2018

Copié

Pour vous :