©USA Network

La saison 4 de Mr. Robot prendra la forme d'un grand "Christmas Special"

Mr Robot emprunte à la télévision britannique ses traditions festives et plante sa dernière saison à l’époque de Noël.

Qui savait que Sam Esmail était un fana des séries d’outre-Manche ?

L’annonce est tombée lors du Tribeca Film Festival, où ce dernier se trouvait en compagnie de Rami Malek, Christian Slater et Carly Chaikin. On savait déjà que la série se terminerait avec sa prochaine saison, la chaîne USA Network sentant sans doute qu’il serait de plus en plus difficile de garder Rami Malek à ses côtés vu ses récents lauriers acquis en dehors du petit écran. Cependant, personne ne s’attendait à cette révélation de la part du créateur de Mr. Robot...

Publicité

"En général, les séries britanniques ont tendance à se clore sur un épisode de Noël, comme ce fut le cas pour The Office. La dernière saison de Mr. Robot sera donc un immense épisode de Noël qui se passera en 2015."

Cela signifie-t-il que la série n’abordera pas le sujet de l’ingérence russe lors de l’élection de Donald Trump en 2016, comme elle l’avait auparavant vaguement suggéré ? À en croire le slogan qui accompagnait la première saison ("Notre démocratie a été piratée"), tout est possible.

Sam Esmail a toutefois tenu à préciser qu’il ne souhaitait pas que les intrigues s'approchent de trop près de l’actualité récente. C’est aussi pour cette raison que la série se termine comme elle a commencé, en 2015, car il considère que son rôle a toujours été de parler de cette époque. Quitte à ce qu’on le taquine sur la technologie un peu démodée, il préfère offrir aux téléspectateurs une sorte "d'œuvre d’époque contemporaine", afin que la série ne perde pas en pertinence face aux événements de la vie réelle. Quoi qu’il en soit, la fin de Mr. Robot sera fidèle à ce qu’il a toujours imaginé pour sa série d'anticipation aux twists délirants.

Publicité

Espérons donc que pour ses adieux Elliot Alderson ne rencontre pas trop de mauvais spectres de Noël. 

Par Pauline Delestre, publié le 29/04/2019

Copié

Pour vous :