©MarsDistribution

"Paris est une fête" : les mémoires d'Ernest Hemingway vont être adaptées en série

La folle jeunesse de Hemingway à Paris, en version série.

Les mémoires d’un des écrivains les plus importants du XXe siècle, Ernest Hemingway, vont faire l’objet d’une adaptation sérielle. Village Roadshow Entertainment Group (VREG), Mariel Hemingway (la petite fille du romancier), John Goldstone et Marc Rosen viennent en effet de conclure un deal pour produire une série basée sur le livre A Moveable Feast, plus connu en France sous le titre Paris est une fête. Pour le moment, on n’en sait pas plus sur le potentiel diffuseur ou le casting.

Écrit à la fin des années 1950, sur la base de notes oubliées en 1928 dans une malle Vuitton à l’hôtel Ritz, ce récit autobiographique prend place dans la capitale française des années 1920, alors qu’Ernest Hemingway n’est qu’un jeune journaliste en galère, en passe de quitter ce métier pour se consacrer à l’écriture. Il est marié à Hadley Richardson, son premier amour. Et il va rencontrer des personnalités intellectuelles marquantes comme la collectionneuse Gertrude Stein, le poète Ezra Pound ou encore le flamboyant Francis Scott Fitzgerald.

Publicité

À noter que cette histoire a servi de point de départ au film de Woody Allen, Minuit à Paris (avec Corey Stoll dans le rôle de l’écrivain), mais elle n’avait pas encore fait l’objet d’une véritable adaptation. Alors, évidemment, ce projet de série apparaît plutôt alléchant pour les amoureux de Paris et des belles lettres. Mariel Hemingway explique :

"'A Moveable Feast' est mon livre préféré depuis l’âge de 11 ans, quand mon père m’a emmenée à Paris. Alors qu’on le lisait ensemble, il m’a montré où papi vivait (et où papa a été élevé), mangeait, écrivait et rêvait de devenir un grand écrivain. Son amour profond pour ma grand-mère Hadley et sa passion grandissante pour l’art sont des moments inspirants du début de sa carrière iconique. Je veux révéler sur pellicule cette histoire qui a captivé les lecteurs et les écrivains en herbe pendant plusieurs décennies."

Publicité

Publié de façon posthume, en 1964, par sa veuve Mary Hemingway (il s’est marié quatre fois), Paris est une fête a connu un très net regain d’intérêt au moment des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Cette lettre d’amour à la capitale, à son bouillonnement festif et intellectuel, a tout d’un coup pris tout son sens alors que Daech s’attaquait, entre autres, au mode de vie parisien.

Par Marion Olité, publié le 14/08/2019

Copié

Pour vous :