© Netflix

D'après Natasha Lyonne, Russian Doll ne dépassera pas trois saisons

La cocréatrice de la série est formelle : pour elle, une date de péremption est d'ores et déjà fixée.

C’est bien connu, toutes les bonnes choses ont une fin… Mais dans le cas des séries, c’est encore mieux quand cette fin est planifiée longtemps à l’avance, histoire de garantir une vraie cohérence scénaristique. Ce devrait a priori être le cas de Russian Doll, la dramédie aussi étonnante qu’émouvante de Netflix où on voyait Natasha Lyonne (Orange Is the New Black) coincée dans une boucle temporelle et vouée à répéter encore et encore la même soirée infernale si elle ne trouvait pas une solution.

Dans une interview donnée au Hollywood Reporter, l’actrice (qui est aussi l’une des cocréatrices de la série) a dévoilé qu’elle avait bien un plan en tête quant à l’avenir de Russian Doll :

Publicité

"La beauté du pouvoir d’une writers room, c’est qu’Alan [le personnage incarné par Charlie Barnett, ndlr] était un personnage très différent dans le pitch originel. Au bout de deux mois, il a vraiment pris vie. Avant ça, c’était tout un tas de personnages divers et maintenant, quand j’y repense, imaginer la série sans Alan est presque impossible.

Grâce à cette expérience, je sais qu’il doit toujours y avoir un espace vacant pour laisser de la place à mon imagination, afin de savoir si c’est encore là que la série commence, évolue et se termine. Peut-être que ça tient sur deux saisons. Peut-être que c’est quatre. Là tout de suite, je me dis que c’est très clairement trois."

À la base, on était tout de même surpris d’apprendre que Russian Doll aurait droit à une deuxième salve d’épisodes, étant donné que la première se suffisait à elle-même et voyait son intrigue bouclée (sans mauvais jeu de mots, promis). Mais bon, il est rassurant de voir que Natasha Lyonne et sa team de scénaristes ont pensé à tout sur le long terme. On attend de voir le résultat (mais pas avant 2020 pour la saison 2, en tout cas).

La première saison de Russian Doll est disponible en intégralité sur Netflix à l’international.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 13/08/2019

Copié

Pour vous :