©BBC

De Peaky Blinders à Mytho, la rentrée sérielle 2019 d'Arte

Par ordre des Peaky focking Blinders !

C’est la rentrée des séries sur les grandes chaînes françaises. Après Canal+, qui nous a dévoilé cette semaine ses prochaines créations originales, c’était au tour d’Arte de nous présenter sa rentrée sérielle. En premier lieu, les non abonnés à Netflix seront ravis d’apprendre que la saison 5 de Peaky Blinders sera aussi diffusée sur la chaîne franco-allemande, à compter du 24 octobre prochain. En effet, avant l’arrivée de la plateforme en France, c’est elle qui détenait les droits de diffusion de la série historique, en exclusivité. Netflix a probablement posé une belle enveloppe sur la table à la BBC – diffuseur des Peaky Blinders – pour bénéficier elle aussi des droits de diffusion du show, qui reste intégralement visionnable sur son site.

Mais l’événement sériel de la rentrée sur Arte, c’est la diffusion de la série Mytho, qui a triomphé lors du dernier Festival Séries Mania. Créée par Anne Berest et Fabrice Gobert, elle met en scène Marina Hands dans le rôle d’une working mum débordée et délaissée par son mari (incarné par Mathieu Demy), qui va céder à la tentation d’un mensonge pour retrouver l’attention des siens. Cette comédie fantasque, drôle et féministe met en avant la charge mentale des mères de famille. Elle sera diffusée le 10 octobre prochain sur la chaîne. Ses six épisodes seront mis en ligne une semaine avant, en intégralité, sur la plateforme d’Arte.

Publicité

Également au programme de cette rentrée, le thriller insulaire Hierro, coproduction avec l’Espagne, est centré sur l’arrivée d’une juge, Candela Montes sur l’île, alors qu’un de ses habitants est retrouvé mort le jour de ses noces. Cette série créée par Pepe Coira avait été présentée lors du Festival Séries Mania 2019. Tout comme Une île, réinvention du mythe de la sirène avec Lætitia Casta, qui était repartie avec le prix de la meilleure série française. On ne sait pas encore quand le show sera diffusé, fin 2019 ou début 2020.

© Arte

En attendant, vous pourrez découvrir la série historique Bauhaus, un temps nouveau, coproduction allemande diffusée les 5 et 12 septembre prochain sur Arte. Elle prend place à Weimar dans les années 1920, et raconte les débuts de l’école d’art de design et d’architecture Bauhaus, fondé par Walter Gropius et qui fête son centenaire ce mois. L’histoire se déroule à travers les yeux d’une jeune femme, Dörte, alors que l’école tente une ouverture ambivalente vers les femmes. La série, composée de six épisodes, est déjà en ligne sur la plateforme Arte.

Publicité

La chaîne franco-allemande a annoncé d’autres projets originaux qui n’ont pas encore de date de diffusion : L’agent immobilier, fable comique avec Mathieu Almaric et Eddy Mitchell ; Nona et ses filles, une comédie signée Valérie Donzelli sur un trio de femmes, mais aussi "En Thérapie" remake français d’In Treatment dont les épisodes seront réalisés par le duo Toledano/Nakache, Katell Quillévéré et Pierre Salvadori. Arte coproduit aussi la nouvelle série de Torleif Hoppe, scénariste sur The Killing. Kidnapping se présente comme un polar intimiste qui prend pour point de départ la disparition d’un enfant (oui, ils ont osé) et met en scène un duo d’enquêteurs incarné par Charlotte Rampling et Anders W. Berthelsen. On ne va pas se mentir : je suis plus intriguée par le projet de Valérie Donzelli que par un nouveau polar nordique. Enfin notons aussi côté acquisitions les diffusions prochaines de la saison 2 d’Au nom du père et de la mini-série anglaise Vanity Fair.

Par Marion Olité, publié le 30/08/2019

Copié

Pour vous :