Ⓒ Vertigo

Netflix va adapter en série le roman graphique Sandman de Neil Gaiman

Une autre œuvre culte du romancier britannique à qui l'on doit déjà American Gods et Good Omens.

Neil Gaiman est-il en train de devenir l’un des auteurs les plus adaptés à la télévision, après l’indétrônable Stephen King ? On est en droit de se poser la question puisque, après les adaptations d’American Gods et Good Omens, toutes deux disponibles en France sur Amazon Prime Vidéo, Netflix vient de commander une série Sandman. Le personnage créé par l’écrivain britannique dans les romans graphiques éponymes date de la fin des années 1980, et a récemment connu un nouvel arc narratif pour fêter son 20e anniversaire.

Comme dans toutes les œuvres de Gaiman, Sandman évolue dans un monde onirique, où interagissent des héros divins issus de diverses mythologies. Le roman graphique suit le parcours des Éternels, un groupe d’incarnations anthropomorphiques des grandes thématiques existentielles (la Mort, le Désir, le Destin, le Désespoir…). Mais Destruction, qui ne supporte plus ses fonctions de démolisseur de la création, décide de suivre sa propre voie. Sa décision entraîne une série d’événements, dont l’avènement de son frère Dreamer, le maître des rêves, qui prend son poste très à cœur.

Publicité

L’adaptation de Sandman est un projet de longue date. En 2014, les scénaristes Jack Thorne (The Virtues) et David S. Goyer (la trilogie The Dark Knight) avaient accouché d’un script pour un film, avec Joseph Gordon-Levitt (Looper) dans le rôle principal. Finalement, l’acteur américain avait quitté la production deux ans plus tard, mettant fin aux espoirs des scénaristes, jusqu’à aujourd’hui. Comme David S. Goyer est passé producteur exécutif sur la série aux côtés de Neil Gaiman, c’est Allan Heinberg (Wonder Woman, The Catch) qui a été élu showrunner et scénariste pour cette nouvelle adaptation.

Ⓒ Vertigo

Selon les informations d'Hollywood Reporter, Netflix et Warner Bros. Television ont d’énormes ambitions pour Sandman. Ainsi, le budget alloué à cette adaptation serait le plus important de toute l’histoire des séries du label DC Entertainment, à qui l’on doit notamment les shows de l’Arrowverse, de Syfy (Krypton et le futur spin-off sur Lobo) et de la plateforme DC Universe (Titans, Doom Patrol, Swamp Thing). Les deux investisseurs ont toutefois refusé de communiquer le budget ainsi que le nombre d’épisodes voire de saisons en cours de développement.

Publicité

En revanche, on sait que le personnage de Lucifer, incarné par Tom Ellis sur le petit écran, est apparu dans les pages de Sandman. Maintenant que le diable sexy appartient à Netflix, les fans de la série peuvent espérer un crossover entre les deux œuvres, et ce malgré l’arrêt prochain de Lucifer au terme de sa cinquième saison.

Par Adrien Delage, publié le 01/07/2019

Copié

Pour vous :