©LucasFilm/Disney

La série Star Wars, The Mandalorian, explorera les origines du Premier Ordre

Les héritiers de l'Empire galactique.

Ce sera, à n’en pas douter, l’événement sériel de cette fin d’année. Le 12 novembre prochain, Disney lancera sa plateforme aux États-Unis avec, sur son catalogue, la toute première série live-action dérivée de l’univers Star Wars. Depuis plusieurs mois, le showrunner Jon Favreau et la firme aux grandes oreilles nous livrent des informations au compte-gouttes. Le trailer de la série, dévoilé lors de la convention D23, promet une belle production value. Mais du côté de l’intrigue, on reste dans le flou artistique.

Tout juste est-on renseigné sur la temporalité – élément primordial pour se retrouver dans l’univers né de l’imagination de George Lucas. The Mandalorian se déroulera donc entre Le Retour du Jedi, dernier film de la première trilogie sortie dans les années 1970 et 1980, et L’Éveil de la Force. Entertainment Weekly, qui a pu échanger avec le showrunner et un des réalisateurs de la série, assure que le show en profitera pour explorer les origines du Premier Ordre, l’organisation militaire dictatoriale dirigée par le suprême leader Snoke, avant que celui-ci ne soit assassiné dans Les Derniers Jedi par Kylo Ren, le petit-fils de Dark Vador. Le but du Premier Ordre est simple : il souhaite anéantir la République et marcher sur les traces de l’Empire galactique, mis à terre par Luke et Leia Skywalker. 

Publicité

"Star Wars ne va pas devenir un univers de gentils parce que deux Étoiles de la mort ont été explosées, a plaisanté le réalisateur David Filoni. Ce qu’on comprend, c’est que les Rebelles ont gagné et qu’ils essaient d’établir une République, mais évidemment, c’est impossible de l’installer comme ça d’un coup pour tout le monde. On va se retrouver dans un western, à la frontière… Il y a peut-être un gouvernement quelque part, et des Marshals, mais bonne chance pour les trouver."  

Le showrunner, Jon Favreau donne une timeline encore plus précise. 

"Aussi, qu’a-t-il pu se passer pendant les 30 ans qui séparent la célébration de la défaite de l’Empire du Premier Ordre ? Dans l’épisode VII, le Premier Ordre n’est pas une organisation nouvelle. Elle est plutôt avancée." 

"Oui, elle est bien équipée", ajoute Filoni.  

"D’une manière ou d’une autre, les choses n’ont pas nécessairement été gérées aussi bien qu’elles auraient pu l’être, sinon, la galaxie ne se serait pas retrouvée, une fois de plus dans l’eau chaude comme ça", conclut Jon Favreau.

Publicité

L’univers étendu (les films, les livres et les séries animées dont The Clone Wars) de Star Wars a donné des débuts d’explications aux origines du Premier Ordre, ici et là. The Mandalorian compte bien exploiter ces différents éléments pour raconter cette histoire forcément passionnante, celle de la montée des extrêmes. D’ailleurs, Giancarlo Esposito va incarner dans la série le personnage de Moff Gideon, un ancien gouverneur impérial à la dérive après la chute de l’Empereur. Selon EW, il pourrait être celui qui va tenter de réunir les factions dispersées.

Par Marion Olité, publié le 05/09/2019

Copié

Pour vous :