© BBC One

Le showrunner de Peaky Blinders bosse déjà sur la saison 6

Par ordre de Tommy f*cking Shelby (et un peu de la BBC).

© BBC One

Que les buveurs de gin, les dresseurs de chevaux et les squatteurs du Garrison se réjouissent : le tournage de la saison 5 de Peaky Blinders est bouclé. On attend désormais une date de sortie de la part de la BBC, ainsi qu’un premier vrai trailer après les quelques images inédites dévoilées par la chaîne. Mais pendant que les fans s’impatientent de retrouver Tommy et le clan Shelby, d’autres sont tournés vers l’avenir et les deux derniers chapitres de l’histoire des gangsters de Birmingham. C’est le cas de Steven Knight, créateur et showrunner de la série, qui a déjà commencé à écrire les bases de la saison 6.

Publicité

Contrairement à de nombreux scénaristes du petit écran, Steven Knight défend un processus d’écriture très personnel. Il exècre les writers' room et préfère bosser tout seul de son côté. "Je vais commencer à écrire la saison 6 et si la roue tourne et tout s’écroule, il y a probablement des gens qui vont m’engueuler, ironise-t-il dans une interview accordée à Slate. Mais en ce moment, ça me paraît logique et dans le bon élan. Désormais, j’ai l’impression que les personnages s’écrivent d’eux-mêmes."

Dans le reste de l’interview, Steven Knight conte ensuite sa relation très forte avec Peaky Blinders, des gangsters qui lui évoquent l’enfance et les histoires que lui racontaient ses parents pour l’effrayer (ou plutôt le divertir). Drôle de tradition, mais suffisamment marquante pour que le scénariste fasse désormais rêver des millions de sériephiles à travers le monde. Enfin, le showrunner a réaffirmé son envie de clore l’histoire des Shelby avec le début de la Seconde Guerre mondiale, conclusion qui surviendra probablement en saison 7.

Comme s’il n’avait pas assez de pain sur la planche, Steven Knight est un auteur très prisé à Hollywood. En plus de Peaky Blinders, il travaille avec David Fincher et Dennis Kelly sur le scénario de World War Z 2 ainsi que sur le pitch d’un thriller nommé Rio, porté par Jake Gyllenhaal et Benedict Cumberbatch. Pour couronner le tout, il est aussi très actif sur le petit écran en dehors du clan Shelby. Steven Knight va notamment adapter Un chant de Noël (A Christmas Carol) de Charles Dickens, continue d’œuvrer sur la saison 2 de Taboo avec Chips et Tom Hardy et tourne actuellement la série de science-fiction See pour Apple. Pas de doute, il n’y a qu’un Peaky fucking Blinders pour abattre autant de boulot en même temps.

Publicité

En France, les quatre premières saisons de Peaky Blinders sont disponibles sur Netflix.

Par Adrien Delage, publié le 29/01/2019

Copié

Pour vous :