© The Weinstein Company

Pour The Crown, Helena Bonham Carter a discuté avec le fantôme de la princesse Margaret

Et, depuis l'au-delà, elle lui même aurait donné de très bons conseils !

Tandis que la saison 3 de The Crown approche, l’actrice britannique Helena Bonham Carter s’est confiée sur sa préparation peu orthodoxe pour aborder cette figure royale, lors du festival de littérature de Cheltenham. Elle succède en effet à Vanessa Kirby dans la peau de la sœur de la reine Elizabeth, puisque la série fera un bon dans le temps de quelques années. Pour appréhender ce rôle, elle est carrément entrée en contact avec la princesse Margaret… décédée depuis 2002.

"Elle m’a dit qu’elle était contente que ce soit moi. Quand on joue quelqu’un qui existe vraiment, vous avez envie d’avoir sa bénédiction parce que vous avez une responsabilité. Donc je lui ai demandé : 'Vous êtes d’accord pour que ce soit moi qui vous incarne ?' et elle m’a dit "Vous êtes meilleure que l’autre actrice" avec qui j’étais en concurrence pour le rôle. Ils ne diront jamais qui c’était. Ça s’est joué entre moi et quelqu’un d’autre."

Publicité

Être adoubée depuis l’au-delà, voilà qui n’est pas banal. On aurait aimé en savoir plus sur les méthodes qui ont permis à Helena Bonham Carter d’entrer en contact avec la princesse, mais le monde des esprits restera impénétrable sur la question. L’actrice ne s’en est toutefois pas tenue à la validation royale. Elle a aussi sollicité le fantôme de Margaret pour qu’elle lui donne quelques conseils, afin d’être au plus près de la vérité. 

"Elle m’a ensuite dit : 'Tu vas devoir être plus présentable et plus soignée'. Puis elle m’a demandé de bien reproduire sa façon de fumer. 'Je fumais de façon très particulière. Souvenez-vous en — c’est important — le porte-cigarettes était autant une arme d’expression qu’il me servait à fumer'." 

On lui souhaite de maîtriser tout ça sur la saison 3 de The Crown, histoire de ne pas se mettre à dos le fantôme d’une princesse réputée, de son vivant, pour sa force de caractère. Verdict le 17 novembre, sur Netflix.

Par Delphine Rivet, publié le 09/10/2019

Copié

Pour vous :